REFLEXION

LUTTE CONTRE LE COMMERCE INFORMEL A ORAN : Des vendeurs sommés de rejoindre les marchés couverts

Les services de la wilaya d’Oran ont appelé à l’ajustement d’un système lié aux pratiques commerciales et ce, à travers le lancement d’avertissements à l’adresse des commerçants qui ont contribué à la propagation du commerce informel en raison de leur refus de rejoindre leurs stands à l’intérieur des nouveaux marchés couverts.



En cas de non-respect, ces derniers seront privés de ces stands qui seront par la suite donnés à d’autres personnes qui souhaitent effectivement travailler conformément à la loi. Le secrétaire général de la wilaya a souligné que cette procédure est la mission des maires selon les instructions du Ministère de l'intérieur et des collectivités locales, qui selon lui, devrait être concrétisée sur le terrain surtout que de nombreux marchés à travers les différentes communes sont devenus négligés et complètement vides de commerçants, sans parler de l'exposition de certains d'entre eux au vandalisme. A noter que si cette situation restera telle qu’elle est, et dans le cas où les commerçants s’abstiennent à les utiliser étant donné qu’ils ont été réalisés dans les zones qui ne correspondent pas à cette activité, il sera impératif de penser à les convertir en d'autres infrastructures publiques afin d'être exploitées par les habitants de la région. En plus de cela, le même responsable a appelé à l’ouverture de tous les marchés qui sont prêts dont le nombre est estimé, selon le directeur du commerce, à 22 marchés parmi 23 réalisés avant le Ramadan pour amener ces services aux citoyens à travers leurs quartiers et leur éviter les peines des déplacements vers les quartiers avoisinants afin d'acquérir leurs besoins et les nécessités.

Touffik
Dimanche 24 Avril 2016 - 18:29
Lu 168 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+