REFLEXION

LUTTE CONTRE LA PROSTITUTION ET LE TRAFIC D’ENFANT : Des femmes gendarmes pour des missios spéciales



Les femmes gendarmes prouvent que le dévouement, le sens du devoir et le professionnalisme sont des valeurs qui s’accordent au masculin et au féminin.
Le nombre d’enlèvements d’enfants dans notre pays (120 kidnappings par an) a poussé la Gendarmerie nationale à revoir sa stratégie de lutte mise en place depuis cinq ans. Les trafiquants d’enfants ont élargi leur champ d’activité vers d’autres zones jusque-là épargnées par ce fléau dangereux. Devant cette situation, les gendarmes se sont adaptés au fur et à mesure. Plusieurs éléments de la GN sont mobilisés sur l’ensemble du territoire national pour assurer une bonne couverture sécuritaire afin de venir à bout de ces réseaux. Il y a quelques années, des hommes gendarmes s’occupaient des enquêtes concernant les affaires d’enlèvements de mineurs, aujourd’hui ce sont des femmes gendarmes qui prennent en charge ce genre d’affaires. Une première en Algérie, faut-il le signaler. Les femmes gendarmes prouvent que le dévouement, le sens du devoir et le professionnalisme sont des valeurs qui s’accordent au masculin et au féminin. Elles viennent par cette nouvelle lancée amorcer la féminisation des unités opérationnelles de la Gendarmerie nationale. Elles occupent des postes très importants et opérationnels, commandants, officiers, sous-officiers et civils assimilés, et tiennent dé-sormais une place de choix, voire incontestable dans l’institution. Beaucoup d’affaires liées aux rapts d’enfants ont été élucidées grâce à la contribution des femmes gendarmes qui ont infiltré des réseaux de trafic. En plus des infiltrations des réseaux de trafic de mineurs, il y a eu des opérations d’infiltration de groupes et bandes de criminels, notamment lorsqu’il s’est agi de criminalité féminine, pour démanteler ces réseaux de femmes impliquées dans toutes sortes de crimes et délits. On parlera ici de vol, prostitution, émigration clandestine, meurtres, contrebande, crimes moraux, incitation à la débauche. Grâce à cette nouvelle mobilisation des femmes gendarmes, la GN a connu une année 2009 exceptionnelle en matière de lutte contre les réseaux de trafic de mineurs.

Slimane
Dimanche 7 Février 2010 - 23:01
Lu 881 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+