REFLEXION

LUTTE CONTRE LA MENDICITE « PROFESSIONNELLE » : Bientôt, une loi d’interdiction en vigueur



Tendre la main est une nécessité pour ceux qui se sentent dans l’incapacité de travailler et dans le besoin pour survivre, mais hélas, la mendicité est devenue un métier fort juteux, elle s’est professionnalisée et attire tant d’adeptes. Pour la contrer, l’état prépare activement une nouvelle loi pour l’interdire rigoureusement et définitivement… ! Finalement, les campagnes de mise en placement des vagabonds et autres mendiants en milieux d’assistance n’ont pu freiner la propagation de ce fléau social qu’est la mendicité qui a pris une ampleur fort inquiétante au sein de la société. En face de son ascension vertigineuse, qui a vu les boulevards, les rues et les lieux publics des villes et des villages se faire « squatter » en permanence par cette frange de « professionnels » de la mendicité, qui en ont fait un métier fort rentable, l’état vient de réagir par l’installation d’une commission interministérielle qui planche sur le sujet depuis quelques jours et va bientôt présenter son rapport consistant en l’élaboration d’un projet de loi interdisant la mendicité. Le ministre de la solidarité, Dr Saïd BARKAT vient de l’annoncer officiellement lors de son dernier passage en séance plénière du sénat, la mendicité « professionnelle » sera sévèrement combattue, dés l’entrée en vigueur de la nouvelle loi de lutte contre la mendicité .Un dispositif réglementaire de mesures rigoureuses ,sera engagé contre les auteurs de ce délit punissable par les textes de la loi algérienne qui n’a jamais été appliqué à la lettre, en face de l’aspect religieux qui nous recommande la prise en charge des pauvres. En ce contexte, la nouvelle loi définira le statut du nécessiteux conformément à certaines normes et lui offrira tous les moyens pour vivre dignement au sein de centres spécialisés, mais punira sévèrement tous les autres personnes qui se font passer pour des nécessiteux, après des enquêtes minutieuses effectuées par les directions de l’action sociale. La nouvelle loi prévoit des peines d’emprisonnement contre les auteurs récidivistes du délit, les parents qui poussent leur progéniture à la pratique de la mendicité risquent de les perdre à jamais, les enfants victimes seront placés en milieu spécialisé. L’utilisation des handicapés et de nourrissons, sera également punie, ses auteurs encourent la prison et le payement de lourdes amendes, le retrait des victimes (le nourrisson et l’handicapé) sera ordonné en urgence, ses derniers feront l’objet de placement en milieux hospitaliers. L’enquête sociale diligentée par le ministère de la solidarité en 2010 sur le phénomène de la mendicité, semble être à l’origine de l’élaboration de ce nouveau texte législatif, ses résultats qui seront publiés prochainement, viendront démontrer qu’une forte majorité de mendiants n’est autre qu’une frange de personnes qui ont opté librement pour ce travail pas trop pénible et énormément juteux. Malgré la consécration annuelle d’un montant de 10 milliards de dinars aux nécessiteux, estimée à presque 800.000 de personnes, et l’existence de 320 centres d’hébergement à travers le territoire national, qui leur assure la nourriture et le gîte, l’état a fini par s’apercevoir que les 40% de son budget, accordés à ses pauvres, ne parviennent plus a satisfaire les besoins de cette catégorie, et beaucoup de « pseudo mendiants » se sont infiltrés au sein de ses rangs, pour les parasiter et surtout nuire à l’image de certains déshérités qui sont réellement dans le besoin. La nouvelle loi, sera la bienvenue pour enfin mettre une fin au développement inquiétant de ce phénomène qui existe à travers tous les pays, qui a fini par devenir une fonction qui rapporte gros, exercée par des milliers de personnes, ayant perdu le goût du travail honnête et le sens de l’honneur …. !

Mohamed El Amine
Lundi 27 Juin 2011 - 11:12
Lu 459 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+