REFLEXION

LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE :Un réseau de vol de véhicules démantelé



En date du 01/11/2012, une plainte a été déposée par un citoyen âgé de 47 ans, sur le vol du véhicule de son ami de marque « Renault Laguna » qui était en sa possession pour la réparation, par deux inconnus, au niveau du quartier Chemouma sous la menace d’une arme blanche. En même temps, deux autres personnes ont déposé plainte sur le vol d’un véhicule de marque « Peugeot 207 » (loué d’une agence de location de voitures) par 3 personnes inconnues. Ces derniers, se dirigeant vers le quartier Salamandre, ont vu une voiture « Renault Laguna », en panne, à côté de laquelle deux personnes qui demandaient de l’aide, de suite ils les ont aidés en tractant le véhicule jusqu’au quartier de Chemouma. Après, les deux individus sont montés dans la voiture « Peugeot 207 » jusqu’au quartier du plateau Marine où ils ont demandé à la victime de s’arrêter pour acheter du tabac, c’est alors qu’une troisième personne est apparue  et les trois malfrats ont demandé aux deux victimes de descendre en les menaçant avec des armes blanches. Refusant de céder, ces derniers ont été agressés et délestés de leurs vêtements et portables. Les enquêtes déclenchées ont permis l’arrestation des 3 auteurs, âgés respectivement de 19, 22, et 20 ans, et il s’est avéré que le prioritaire du véhicule « Laguna », trouvé le même jour 1/11/2012 au niveau du quartier Chemouma, était  complice dans ce vol. La quatrième personne qui a acheté la voiture « Peugeot  207 » avec la somme de 25 millions de centimes a été arrêtée, et après une fouille dans son domicile il a été récupéré 6 copies de cartes grises, deux copies de récépissés de dépôt de carte grise, deux radio cassettes volées, alors que ses deux complices ont été identifiés. Le véhicule « Peugeot 207 » a été récupéré du garage d’une personne âgée de 27 ans à la commune de Mazouna (Relizane), ainsi que  la personne qui utilisait ce garage a été arrêté. Les mis en cause ont été présentés le 04/11/2012 par devant le procureur de la République pour chefs d’inculpation : Constitution d’association de malfaiteurs, vol qualifié, menace et agression par arme blanche, fausse plainte, abus de confiance et recel d’objets volés.                

D.H
Mardi 6 Novembre 2012 - 01:00
Lu 369 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+