REFLEXION

LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE : Plus de caméras de surveillance



Nous avons appris de source digne de foi, que la quasi-totalité des caméras de surveillance, installées au niveau des principales artères de la ville d’Oran, sont en panne, faute de maintenance. Ce réseau de caméras de surveillance est, note-t-on, géré par l’EPIC de wilaya ERMESO qui aurait un problème de financement pour prendre en charge ce volet entretien. Un volet qui n’a pas été pris en charge dans le contrat initial d’installation de ces caméras. Cette défaillance du système de télésurveillance urbaine représente, ainsi, une contrainte de taille pour les services de sécurité en matière de lutte contre la criminalité. Ces services devront, désormais, utiliser les méthodes classiques pour remonter aux auteurs d’actes de vol ou d’agressions commis à l’intérieur du tissu urbain. A noter que la wilaya d’Oran est concernée par un grand projet de télésurveillance qui prévoit plus de 3.000 caméras urbaines.                                        

Medjadji. H
Vendredi 10 Janvier 2014 - 16:21
Lu 127 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+