REFLEXION

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : Une cartographie des postes douaniers sensibles



LUTTE CONTRE LA CORRUPTION :  Une cartographie des postes douaniers sensibles
Le ministère des Finances et la direction générale des douanes viennent d’établir une cartographie des postes sensibles de la douane comme une nouvelle mesure de lutte contre la corruption. “Ces postes, où il y a un risque de corruption, seront dotés d’un dispostif qui ne permet plus à un agent de décider seul. Ce dispositif est en cours d’élaboration. Nous avons introduit également le principe de la mobilité. Les agents ne peuvent pas passer plus de six mois dans un poste sensible”, a indiqué Abdelmadjid Mahrèche, inspecteur général au niveau de la Douane algérienne, invité mardi matin de la chaîne 3 de la radio nationale. Les responsables au niveau des ces postes seront mutés au bout d’une année.Selon lui, ces quatre dernières années, 72 dossiers de cas avérés de corruption d’agents douaniers ont été transférés à la justice. “Nous aurions voulu reçevoir des plaintes de citoyens ou d’importateurs qui font face à des cas de corruption. Nous faisons des enquêtes même dans le cas d'un seul soupçon. Ne pas déposer plainte encourage l’impunité”, a-t-il précisé. D’après lui, des enquêtes sont parfois menées sur l’enrichissement inexplicable de certains agents ou officiers des douanes.

Mehdi
Mercredi 24 Février 2010 - 11:21
Lu 583 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+