REFLEXION

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET LE BLANCHIMENT D’ARGENT : Les nouveaux milliardaires ciblés par le fisc

La direction générale des impôts s’intéresse de très près au train de vie de certaines grosses fortunes, appelés communément milliardaires ‘Taïwan’ selon des sources crédibles. Les inspecteurs de cette institution ont semble t-il dressé une liste exhaustive depuis déjà quelques mois.



LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET LE BLANCHIMENT D’ARGENT : Les nouveaux milliardaires ciblés par le fisc
D’où provient votre argent et comment avez-vous acquis vos biens ? C’est sans doute des questions parmi les plus redoutées par ces nababs aux fortunes mal acquises. En gros, ce sont les signes extérieurs de richesse qui ont attiré l’attention et la curiosité des inspecteurs des impôts à travers les wilayas du pays. Ces milliardaires des temps modernes, se sont enrichis dit-on au cours de ces quinze dernières années en s’offrant de grosses berlines de luxe, de somptueuses villas, des comptes en banque biens remplis et se permettent même le luxe du transfert de liquidités à l’étranger pour des vacances dorées sous des cieux plus paisibles que celui où ils sont nés. Selon toujours notre source, le fisc aurait demandé à tous les concessionnaires établis en Algérie, une liste de tous ceux qui se sont offerts des voitures à un prix dépassant les 3 millions de dinars soit trois cent millions de centimes. Aussi il y a lieu de signaler que les différentes banques publiques et privées, ont été instruites d’apporter leur concours dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent. Cette coopération avec les services concernés concerne surtout le durcissement des conditions de transfert de liquidités pour les particuliers, une surveillance continue est de rigueur. D’ailleurs plusieurs opérations de vérification approfondies de la situation fiscale, ont touché un grand nombre de personnes dont certains ont déjà reçu des notifications de redressements fiscaux de plusieurs milliards. Ces mesures vont être étendues selon notre source à l’ensemble des wilayas du pays dans peu de temps. Il s’agira surtout de fouiner et vérifier la provenance de l’argent. Dans ce contexte, le fisc procèdera à des vérifications à l’effet de déterminer si, les revenus d’un contribuable donné, lui permettaient le luxe de s’offrir une berline de luxe à un prix faramineux, dans le cas contraire, c’est au fisc de mener son enquête en s’appuyant sur le train de vie du concerné et établira un redressement fiscal qui se chiffrera à plus de six zéros en dinars. La directive du président de la République, s’applique dans le temps et dans l’espace, ainsi la direction générale des impôts entend mener une lutte sans merci contre la corruption et le blanchiment d’argent. Toutes les ficelles sont connues et les inspecteurs de la DGE, ne sont pas dupes pour ne pas dénicher les milliardaires ‘Taiwan’, leurs serviteurs et bien sûr leurs livres de comptes.

Ahmed Mehdi
Samedi 6 Mars 2010 - 23:01
Lu 878 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+