REFLEXION

LORS D’UNE TRAVERSEE VERS L’ESPAGNE : Deux morts dans une bagarre entre ‘’harraga’’ à Oran

La ville d'Arzew, vient d’être secouée depuis deux jours, suite à une information concernant la mort d’un jeune homme répondant aux initiales de CH.Y, âgé de 20 ans, résidant à la cité « Plateau », qui a été victime d’un homicide avec un autre jeune non identifié, par leurs compagnons qui se trouvaient à bord d’une embarcation, lors d’une traversée secrète vers l’Espagne.



Ce crime se serait déroulé, selon des témoignages proches de la victime CH.Y, à proximité de la côte espagnole selon des sources concordantes. Cette histoire  à la fois bizarre et tragique en son genre dans les aventures des Harraga, à Arzew, aurait été révélée  par le père de la victime quand il a voyagé en Espagne à la fin de la semaine dernière afin de s’enquérir de l'état de son fils. Alors, il a été surpris d’apprendre qu’il fut décédé avec un autre jeune résidant à El-Hamri, à Oran, à l’exception du reste des jeunes qui ont été arrêtés et placés dans un centre spécial pour les immigrants illégaux à Cartagena selon la même source. Selon les supputations échangées autour des circonstances du crime, il a été rapporté que pas moins de 24 jeunes avaient décidé il y a environ deux semaines de réaliser une aventure d’immigration clandestine vers l'Espagne,  à bord de deux embarcations, mais ils ont échoué en cours de voyage en pleine mer d’atteindre la ville de Cartagena, en raison du manque de carburant qui a été entièrement consommé, alors  l'un des membres du groupe a décidé d’allumer un feu afin d'attirer l'attention des garde-côtes Espagnols pour venir à leur secours, ce qui avait déplu au reste du groupe, alors une bagarre a éclaté entre eux, avant qu’un jeune au bord du désespoir, ne poignarde mortellement le jeune CH.Y, et un autre résidant à El Hamri. Mais à leur grande tristesse, les deux familles des victimes n’ont pas été en mesure à ce jour de réceptionner les corps de leurs fils, dont les noms ont été ajouté à la liste des Harraga de la ville d’Arzew disparus, précise la même source.

Touffik
Mardi 25 Novembre 2014 - 17:10
Lu 317 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+