REFLEXION

LORS D’UNE RENCONTRE AVEC LES ELUS A BIR EL DJIR : Le DRAG d'Oran menace les maires

Lors de la rencontre d'information regroupant les autorités locales avec les élus de l'APC de Bir El Djir sur le nouveau code communal, le premier responsable de la direction de la réglementation et des affaires générales de la wilaya d'Oran, H'cen Rabeh, a fait savoir que les P/APC, qui échouent dans la gestion des services de l'état civil, seront limogés.



Sur ce plan, il faut noter que selon une récente étude, 98% de la contestation sociale sont issus de la bureaucratie des Collectivités, dont les services d'état civil. Sur ce registre, de nombreux observateurs estiment que les différentes communes de la wilaya d'Oran n'arrivent plus à juguler les préoccupations des citoyens, comme le démontre le nombre élevé des erreurs relevées dans les inscriptions au registre de l'état civil. Le DRAG a également annoncé que des mesures coercitives seront prises prochainement à l'encontre des élus locaux, poursuivis actuellement par la justice. Dans ce contexte, nous avons appris que 4 élus locaux ont été suspendus à titre conservatoire, pour leur implication dans des affaires de malversations.
 

Medjadji H
Lundi 18 Février 2013 - 09:47
Lu 194 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+