REFLEXION

LORS D’UN POINT DE PRESSE : Le wali de Mascara dresse son bilan des 7 mois

Lors d’un point de presse animé au niveau du cabinet de wilaya, M. Affani Salah, wali de Mascara a fait un diagnostic des 7 mois passés au niveau de la wilaya de Mascara. « Notre gestion va en parallèle avec les 2 ans de gestion du Président de la République du 4ème mandat et les efforts considérables conjugués et leur concrétisation sur le terrain, en particulier dans le domaine du logement, les réalisations et les projets en cours de réalisation. », dira-t-il



Les citoyens affichent un grand besoin en matière de logement  malgré  que le  taux d’occupation de logement soit passé de 7,5 à 5, une amélioration visible sur le terrain. » Le wali dira qu’en matière d’alimentation en eau, la  couverture est  de 99,5% en 2016, les canalisations d’assainissement  sont à 99,20%, l’électricité est passée à 99,20% et le branchement du gaz est passé à 54%. « On doit également parler du projet du siècle : le MAO, déjà 11 communes sont branchées et durant le premier semestre  de l’année en cours, Sig et Mohamadia  seront branchées pour 30.000 M3/j, les eaux des barrages récupérées seront dirigées vers l’agriculture qui présente notre future économie après le pétrole, d’ailleurs notre wilaya a enregistré quatre grands projets qui sont les périmètres irriguées  de Sig- Habra (Mohamadia), Ghriss et Kachout (Oued EL Abtal) où plus de 15 milliards de DA sont investis, il y a également les investissements implantés au niveau de la zone industrielle et les zones d’activités à ce niveau, les investissements qui ont bénéficié de terrains et n’ont pas entamé leurs activités furent tout simplement résiliées, 3 ha ont été récupérés au niveau de la zone industrielle de Mascara, on a également enregistré de grands efforts en matière de la santé alors qu’on avait à peine 7 polycliniques, nous sommes aujourd’hui à 57, malgré le manque de spécialistes qui se fait sentir à certains  niveaux, des efforts sont en cours pour avoir le minimum de médecins spécialistes. Dans l’Education, il y a également beaucoup de réalisations qui ont vu le jour de même pour la formation professionnelle. » Le wali a également parlé de ses sorties sur le terrain, il est à sa deuxième phase de sortie, la première qui a  touché l’ensemble des 16 daïras et 47 communes où il a enregistré l’ensemble des préoccupations des citoyens, la seconde phase qui demeure en cours est considérée comme une phase d’évaluation et le taux de concrétisation des instructions données durant la  première sortie. Répondant à une question sur la suppression de certains souks hebdomadaires, le wali dira : « A mon avis, un souk hebdomadaire dans un milieu urbain n’est pas nécessaire, avec la saleté, les risques et le reste, on laisse le soin aux responsables locaux de faire une réflexion. »  Concernant  les lâchers des eaux des barrages, le wali dit que c’est une opération technique que seuls les techniciens du  domaine peuvent en décider et ça va en fonction avec la sécurité des citoyens sur la trajectoire des barrages.  Concernant le plan de circulation et la mise en place des feux de signalisation qui sont contestés à certains endroits, le wali dit que ces feux demeurent toujours en étude et là où l’on  constate une anomalie, elle sera remédiée.  Pour la  gestion de la station thermale, il dira qu’elle était confiée à la wilaya, mais on a vu qu’il est plus raisonnable de laisser la gestion à la direction de l’EGET sous le contrôle direct du wali et toute la gestion des secteurs est sous le contrôle direct du wali. Concernant la modernisation de  l’administration, le wali dit que 457 millions de DA sont dépensés pour les 47 communes pour la mise en place du système de la biométrie, « cette opération est réussie à 100% et à partir de la semaine prochaine on délivre les cartes nationales d’identités  pour les élèves des classes d’examens, l’opération est fin prête. » Concernant les attestations de non affiliations exigées  par les écoles pour l’octroi des 3000 DA aux démunis et qui demandent plus de 20 jours pour sa délivrance, le wali dit qu’il n’est plus question que le citoyen se présente à la CASNOS ou à la CNAS mais c’est les APC qui s’en chargeront. Enfin, le wali a honoré M. Boudjemaa Hanafi directeur de la Radio de Mascara qui est appelé à assumer la fonction de Maire au niveau de la commune de Bir El Djir tout en lui souhaitant bonne réussite dans sa nouvelle  fonction.   

B. Boufaden
Samedi 16 Avril 2016 - 17:40
Lu 189 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+