REFLEXION

LOGEMENTS SOCIAUX A ORAN : Le Wali promet et s’engage



LOGEMENTS SOCIAUX A ORAN : Le Wali promet et s’engage
Le wali d’Oran, promet et s’engage à ce que les listes des bénéficiaires seront non, seulement, publiées mais également consultables à travers un site internet où les personnes retenues seront identifiées par leur photo. Ces bénéficiaires se verront délivrer un contrat de propriété dès le lancement des travaux. On n’est plus à l’ère des promesses vagues ou des projets qui ne verront jamais le bout du tunnel mais dans une période où le concret donne rendez- vous aux demandeurs dès septembre prochain. 22000 logements seront lancés, dont 15.000 pour la seule ville d’Oran. Le délai de livraison sera de moins de deux ans. Comme dans toutes les agglomérations urbaines, (à Oran, peut être un peu plus), la question du logement, souvent nourrie par des rumeurs qui démultiplient et attisent les passions, trouve un terreau facile chez les populations qui vivent depuis deux décennies dans des conditions insalubres. Le wali a exprimé sa désapprobation devant les agissements de personnes qui utilisent cette impatience pour jeter à la rue des familles sur la base d’informations erronées, infondées et tendancieuses. Les faits sont têtus. La demande de logements, pour des raisons compréhensibles, s’est accumulée depuis plusieurs années. Aujourd’hui, on compte plus de 85.000 demandes alors que la wilaya depuis 1996 n’a bénéficié que récemment de programmes de logements sociaux … II faudrait que les citoyens qui ont patienté des années et des années comprennent et sachent qu’il y a plusieurs programmes de construction de logements en cours, exemple les 6000 logements pour Les Planteurs pris en charge par une société chinoise. Mieux encore, le wali nous a annoncé le lancement de plusieurs chantiers dès le mois de septembre pour la construction de 22.000 logements à travers le territoire de la wilaya dont 15 000 pour la seule ville d’Oran. Des constructions confiées a des entreprises turques et chinoises sur la base d’un cahier de charges strict qui oblige les entrepreneurs à livrer leur quota de logement dans un délai ne dépassant pas 24 mois ! Une nouveauté : pour rassurer des le départ les postulants, les listes seront publiques, affichées, publiées dans la presse écrite et mise en ligne ! Autrement dit, les postulants auront, avant même la livraison des habitations, un document administratif qui indiquera qu’ils sont bénéficiaires d’un logement, à tel endroit et à tel étage…. Les citoyens qui ont vécu et patienté sans aucune promesse des années ne peuvent-ils attendre quelques mois, pour se voir attribuer un titre d’occupation de logement ? Conclura le wali.

Medjadji.H
Lundi 25 Juillet 2011 - 09:38
Lu 558 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+