REFLEXION

LOGEMENTS RURAUX A SIDI BAKHTI (TIARET) : Le wali ouvre une enquête et rejette 10 noms sur la liste

De source généralement bien informée, et en exclusivité « Réflexion » vient d’apprendre que M. Hadj Mohamed Bousmaha , wali de Tiaret , aurait catégoriquement rejeté la liste des 80 logements ruraux de la commune de Sidi-Bakhti, après avoir débusqué 10 noms tous proches des élus de l’APC.



Le wali a sommé les responsables de ce relent de scandale d’assainir cette liste truffée et cousue selon des intentions tendancieuses suite à une enquête qui a été déclenchée suite à des rapports bien ficelés et adressés à qui de droit. Dans le même contexte, nous avons joint le P/APC de Sidi-Bakhti qui nous a confirmé cette information en ajoutant que ces élus ont opté pour « le quota ? » une réparation proche du qualifiant « dépassement »… j’ai plein confiance en la personne de Mr le Wali qui a vite réagi … »dira –t-il ,et à notre question sur l’intention de déstabilisation , le P/APC , et en guise de réponse dira : »cette thèse n’est pas à écarter , et le temps a fini par dévoiler les intentions des uns et des autres , et pour moi les citoyens de Sidi-Bakhti sont égaux et je ne tolèrerai aucun dépassement et pour l’heure, l’enquête suit toujours son cours, et nul n’est à l’abri de la loi dira le P/APC qui ajoute : » cette liste est composée de 80 logements ruraux groupés soit 50 pour le chef –lieu Sidi-Bakhti , et 20 pour la localité de Sidi-Allèle et 10 pour le douar Ain-Beida . Par ailleurs, cette grande initiative de Mr le Wali et portant sur la réalisation de logements ruraux groupés dans certaines communes a été vivement applaudie par les citoyens qui sollicitent Mr le Wali qu’elle soit élargie à d’autres communes de Djilali-Ben-Ammar de l’anonymat puisque 520 logements ruraux ont été réalisés et l’on ne signale aucune crise de logement social dans cette commune. L’effort de Mr le Wali doit nécessairement se marier avec la volonté des élus…., ces élus seraient-ils à la hauteur de leur mission ?! Souhaitons que le cas de Sidi-Bakhti ne se répète pas dans d’autres communes.

Abdelkader BERREBIHA
Samedi 8 Février 2014 - 17:55
Lu 116 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+