REFLEXION

LITTORAL D’ARZEW : La pollution maritime bat son plein

De nombreux spécialistes, en matière de sauvegarde de l’environnement maritime, viennent de lancer un appel pour mettre fin à la pollution fort grandissante au niveau du littoral d’Arzew.



Cette pollution est d’ailleurs favorisée par la diminution de la profondeur de la mer. Pour faire face à cette situation, une équipe, de scientifiques, composée d’océanographe, d’un marinier, d’un professionnel de la plongée sous-marine et d’un ingénieur en génie civil, avait été chargée d’explorer et d’analyser la nature des détritus qui stagnent au fond du bassin, et qui constituent un sérieux problème sur la flore et la faune, en vue de trouver les solutions adéquates, pour  remédier à cette situation fort inquiétante. L’envasement de ce bassin est dû essentiellement au déversement permanent des eaux pluviales qui charrient, durant leur passage, tous les détritus et autres immondices jonchant le lit de Oued El Mohgoun, à l’écoulement continuel des eaux usées de toute la ville, et, enfin, à l’échouement de tous les résidus rejetés par la mer ou ramenés par les courants marins». En effet, le LEM (Laboratoire des études maritimes) a procédé  à plus de 30 prélèvements sous-marins afin d’analyser la comptabilité des sédiments prélevés dans les profondeurs des eaux de la pêcherie et voir s’il y a une éventuelle cohérence avec celle des trois zones au large de la mer qui ont été localisées. D’ailleurs, trois sites, situés entre Cap Carbon et la Pointe de l’aiguille, caractérisés par une profondeur variant entre 90 et 95 mètres, dont chacun est basé sur un rayon de 100 mètres, ont été explorés. Disposant d’un fond rocheux et loin de tout courant marin, ces trois zones sont situées, avec exactitude, pour la première à 0°24’30’’ latitude Nord et 35°56’0’’ longitude Ouest. Pour la deuxième zone, sa position est 35°56’16’’ latitude Nord et 0°22’12’’ longitude Ouest. Quant à la troisième zone, elle jouit d’une position de 35°55’25’’ latitude Nord et 0°24’50’’ longitude Ouest. Par ailleurs, l’on saura également que les échantillons prélevés seront acheminés au siège d’un laboratoire situé à Alger pour analyse.

Medjadji. H
Dimanche 15 Décembre 2013 - 17:05
Lu 330 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+