REFLEXION

LIBYE : Les hélicoptères tirent sur les manifestants



Selon l’ONG, Human Rights Watch, le nombre de personnes qui sont tombées sous le feu des policiers et de l’armée a atteint les 84 morts. Selon CNN, des tireurs ont ciblé les manifestants à partir des hélicoptères de l’armée libyenne à Benghazi, ce qui a occasionné des dizaines de blessés graves, selon des témoins. Des sources médicales libyennes ont indiqué que les hôpitaux sont saturés et sont incapables de recevoir de nouveaux blessés. A cela s’ajoute un manque criard de médicaments, d’autant plus que les établissements hospitaliers libyens sont connus pour leur peu de moyens humains et matériels, à cause de la politique de Mouammar Kadhafi qui a fait chuter plusieurs secteurs. Un journal libyen a rapporté que Al Saâdi, le fils du numéro un libyen a été encerclé par des dizaines de manifestants dans la ville de Benghazi. La même source a indiqué qu’Al Saâdi était à l’hôtel Ouzo, qu’il a quitté sans être vu par les manifestants, mais qu’il était pourchassé à Benghazi par les dizaines de manifestants en colère. Le même journal a rapporté qu’une unité de l’armée guidée par le gendre d’Al Kadhafi s’est rendue à Benghazi spécialement pour le sauver et le ramener à Tripoli avant qu’il ne tombe entre les mains des manifestants qui jurent de le lyncher.

Yacine
Dimanche 20 Février 2011 - 23:01
Lu 472 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+