REFLEXION

LES WILAYAS DE SIDI BEL ABBES, MOSTAGANEM ET TISSEMSILT PROTESTENT : Sit-in des travailleurs de la DJS

Protestation et sit-in devant le siège de la DJS à Sidi Bel Abbès



LES WILAYAS DE SIDI BEL ABBES, MOSTAGANEM ET TISSEMSILT PROTESTENT : Sit-in des travailleurs de la DJS
Des centaines de travailleurs et cadres de la direction de la jeunesse et des sports ont répondu jeudi dernier  favorablement  à l’appel à la protesta de la fédération UGTA des travailleurs de ce secteur. Les syndicalistes de la wilaya de Sidi Bel Abbès ont réussi à mobiliser la masse, signe d’un ras le bol ressenti et qui semblait être latent chez cette catégorie de travailleurs. A les entendre s’exprimer, ils affichent  la marginalisation et la non considération par les responsables des efforts que fournissent ces travailleurs sur le  terrain. La revendication principale repose selon un communiqué dont nous détenons une copie sur la révision du statut particulier et l’intégration dans les catégories avec un effet rétroactif depuis 2008. Un préavis de grève sera déposé selon le syndicat pour durcir le ton et forcer la main aux responsables de la fonction publique et organes du contrôle financier de revoir leurs positions sur la lecture des décrets qui régissent le statut de cette catégorie de travailleurs. Par ailleurs, des travailleurs de l’OPOW de Sidi Bel Abbès ont manifesté leur colère pour crier haut et fort la précarité dans laquelle ils se débattent depuis quatre ans par leur statut de DAIP. Ils estiment être fatigués par les promesses non tenues au sujet de leur insertion dans le corps de la jeunesse et des sports pourtant ils ont toujours, selon leurs propos, servi dignement dans les stades et les manifestations sportives avec le misérable salaire de 8000 DA. Les syndicalistes qui se préparent à un combat pour faire entendre leurs revendications annoncent l’installation après ce sit-in de protestation d’une cellule de crise pour suivre le développement des événements et intervenir à tout moment contre le parasitage de l’action syndicale. Pour s’enquérir de la version du DJS, l’agent chargé de la réception nous fait savoir que des instructions interdisent à la presse d’accéder au bureau du directeur. Notre interlocuteur affichait une assurance à propos des instructions de son supérieur qui apparemment refusait de communiquer.                                      D. M

Sit-in des travailleurs du secteur de la jeunesse et des sports à Tissemsilt

A l’instar de toutes les directions de la jeunesse et des sports des wilayas qui étaient le théâtre de plusieurs mouvements de protestation, celle de Tissemsilt n’a pas dérogé à cette règle. En effet, des dizaines de travailleurs et cadres de la direction de la jeunesse et des sports avaient répondu dans la matinée de jeudi dernier favorablement à l’appel du mouvement de protestation national lancé par leur syndicat. Ces travailleurs se sont effectivement  mobilisés en signe de protestation et d’un ras le bol ressenti motivé par ces promesses qu’ils disent non tenues par les responsables centraux, ils étaient solidaires autour d’une plate-forme de revendications qu’ils jugent légitimes. Selon les initiateurs locaux de ce sit-in, la revendication principale se résume dans la révision du statut particulier et l’intégration dans les différentes catégories avec un effet rétroactif depuis 2008 comme c’était le cas avec les autres secteurs de la fonction publique, ces travailleurs qui disent que ce sit-in qui a duré quelque deux heures n’est qu’une première étape d’une série de mouvements de protestations programmés au cas où les responsables ne prendront pas leurs revendications au sérieux, étaient déterminés d’aller jusqu’au bout pour leur satisfaction. Enfin, il est à signaler qu’aucun dépassement n’a été enregistré durant la tenue de ce sit-in.              A.Ould El Hadri 

Le blocage du contrôle financier à Mostaganem

Les travailleurs du secteur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Mostaganem, à l’instar des autres wilayas, ont organisé avant-hier, jeudi, un sit-in de deux heures devant le siège de leur direction sis à la Salamandre en scandant des écriteaux de leurs revendications.  En effet, ces derniers, par ce débrayage, qui vient à la suite de l’appel de la fédération nationale des travailleurs du secteur de la jeunesse et des sports « FNTJ», voulaient faire valoir leur droit à l’application du décret 07/10 et ses articles, daté du 7 janvier 2010 et portant sur la classification de leur statut avec l’effet rétroactif à partir du 1 janvier 2008.  Les employés et par le biais d’un représentant rencontré sur les lieux ont conforté leurs revendications avec une lettre dont notre journal détient une copie et dans laquelle ils exigent l’intégration des cadres après leur formation qui a duré une année. Les manifestants ont également sollicité, à travers ce rassemblement, la direction du contrôle financier de la wilaya à appliquer le décret et ce à l’instar des autres wilayas. Interrogé à ce sujet, le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Mostaganem a indiqué qu’une enveloppe a été allouée à sa direction, destinée à payer les arriérés de salaires dont les travailleurs revendiquent. Cependant, le contrôleur financier de la wilaya, dira le DJS, qui gère les finances de la wilaya, n’a pas encore donné son aval pour effectuer l’opération de virement. Il est à signaler, que le contrôleur financier a jusqu’au 31/12/2012 pour approuver les sommes à verser. Dans le cas échéant, l’enveloppe foncière allouée à cet effet, sera réaffectée vers les caisses du ministère de la jeunesse et des sports.  On apprend, dans ce contexte, que la plupart des wilayas du pays  ont procédé au virement des arriérés de salaires sauf Mostaganem.         B.Kamel           

Réflexion
Samedi 29 Décembre 2012 - 00:00
Lu 927 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+