REFLEXION

LES VICTIMES ONT ETE RETROUVEES PLONGEES DANS UNE MARE DE SANG : Deux atroces suicides à Annaba



La ville d’Annaba  a été secouée par une terrible  nouvelle qui s’est propagée telle une trainée de poudre suite à deux suicides, ôtant la vie à deux jeunes hommes âgés d’une trentaine d’années qui résident à la cité sidi Salem dans  la vieille ville wilaya d’Annaba selon des sources fiables. Les deux victimes se sont suicidées de la manière la plus atroce, la première s’est carrément tranchée la gorge, et la seconde s’est poignardée plusieurs fois sur diverses parties du corps. Les dépouilles de ces malheureux  ont été découvertes tôt le matin d’avant-hier par les membres de leurs familles selon la même source. Le premier drame s’est déroulé à la cité Sidi Salem, quand  la famille de la victime L.A a  trouvé le corps allongé et inerte à l’intérieur de sa chambre,  blessé mortellement à l’aide d’une arme tranchante au niveau du thorax selon la même source.  Alertés, les éléments de la protection civile accompagnés des services de sécurité se sont déplacés sur le lieu du drame pour évacuer la dépouille mortelle et ouvrir une enquête en vue de déterminer les causes du drame, un suicide selon des allégations c’est que la victime aurait mis fin à ses jours suite à une dispute avec ses voisins, tandis que d’autres laissaient supposer que la mort est due à une  overdose de psychotropes et d’alcool prises par la victime. Dans le même contexte, les habitants de la cité de la vieille ville ont été surpris eux aussi,  suite à la nouvelle d’un drame par lequel un autre  jeune homme s’est tranché volontairement la gorge. Il  a été découvert sans vie baignant dans une mare de sang dans sa chambre précise la même source. Aussitôt l’information donnée, les éléments de la protection civile et les services de sécurité se sont déplacés sur les lieux du suicide de la victime A.R, âgée de 31 ans qui semble souffrir de troubles  psychiques, précise la même source. Les deux dépouilles ont été transportées au service de la morgue de l’hôpital universitaire Ibn Rochd, en vue d’une éventuelle autopsie afin de déterminer les causes exactes des deux drames.                  

GA
Samedi 14 Septembre 2013 - 11:47
Lu 421 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+