REFLEXION

LES TERRORISTES ECONOMIQUES !: Quant les prix triplaient la régulation était absente



LES TERRORISTES ECONOMIQUES !: Quant les prix triplaient la régulation était absente
Bien sur, la vraie presse Algérienne défend la patrie et le citoyen. C’est une mission d’honneur, loin de faire l’amplificateur de certains responsables véreux. De députés qui ne se sont jamais montrés depuis leur élection. Le citoyen ne doit pas accepter un fait accompli quelques soient ses origines, du secteur étatique ou du privé. Alors constatation faite, de la hausse anarchique et arbitraire des prix des produits : Lait, sucre, huile, tomate concentrée, légumes secs, fromages, farine, semoule, œufs, détergents, limonades, fruits et légumes, viandes blanches et rouges, fraîches et surgelés, poissons aux produits périmés. Que ne feraient-ils pas pour ramasser avidement de l’argent ? Ces rapaces, nouveaux monstres de cette époque, il s’agit d’une nouvelle race de mutants, nés d’un brassage de gens malhonnêtes et de spéculateurs en tous genres. Ces énergumènes qui ne se soucient de rien. Des inconscients volontaires qui n’hésiteraient pas à marcher sur les corps des leurs, sans pour autant avoir une quelconque considération pour l’humain. 48 années d’indépendance, a enfantée des vampires dans tous les secteurs. Nos parents et grands-parents nous le disent, l’Algérien, le musulman n’est pas connu sous ces signes. Qu’est-il arrivé à l’Algérien, connu jadis pour ses valeurs inébranlables et son honnêteté séculaire il a fallu qu’un vent de « matérialisme outrancier » souffle sur notre pays pour que l’individu devienne à ce point inhumain ! Sinon comment expliquer ce fait de fixer des prix et des tarifs inimaginables, et aussi de « fourguer » à ses pairs des produits périmés, ce qui signifie, « impropre à la consommation » qui, par conséquent, peuvent être à l’origine de maladies très graves ou même de décès, ils sont des milliers de femmes, enfants et vieillards qui consomment le plus moins chère sur le marché « situation sociale oblige » Par ailleurs, il y a cette administration quel que soit le secteur, qui est censée être publique, donc au service du citoyen. Elle doit en principe veiller à la protection de ses droits et de sa santé. Ce citoyen Algérien a combattu le colonialisme, pas pour sombrer dans une indépendance totale des prix. La réalité est tout autre. L’évoquer serait rentrer dans des sujets aussi brûlants et méprisants que celui-ci. Le contrôle des prix, devenu aujourd’hui « une histoire du passé » et une politique de l’offre et la demande ! Dans ce qu’ils veulent nous faire avaler « HOURIAT ESSOUG » et pour les salaires des travailleurs et les pensions des retraités, n’y a-t-il « HOURIAT ESSALAIRE ??? » qui devrait en principe marcher avec les prix des Hydrocarbures, parallèlement aux augmentations des prix du pétrole et du gaz, les salaires se sont stagnés dans les miettes. Le ridicule qui s’impose. Un cadre qui trime jour et nuit obtint moins que le dixième du salaire d’un député ou un sénateur qui se la coule douce. Juste devant le mois sacré du Ramadhan, ces monstres vont encore tripler les prix, car ils sont assurés qu’on le reproche rien. Ces monstres, ces spéculateurs sont, à leur façon, des terroristes. Des criminels qui portent atteinte non seulement à leurs concitoyens mais à l’économie nationale, aussi leur dénuement de tout sentiment humain est à apparenter à ses assassins qui tuent sans raison. Pour ceux-là, c’est plus grave, car c’est pour de l’argent. Aussi , la dernière information qu’on récolté cette semaine. Le prix du sac de ciment n’a pas baissé, et aucune enquête n’a touchée les usines de production, que leur service commercial détient une longue liste de spéculateurs très connus au nom d’homme et de femme et de société écran. Au ciment comme dans le plâtre. Les institutions de l’Etat, incapables d’assainir le marché des matériaux de construction (Ciment et Plâtre) c’est notre prochain dossier. Des résultats d’investigations avec des noms et adresses des spéculateurs.

Ibn Khaldoun
Samedi 12 Juin 2010 - 10:55
Lu 508 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+