REFLEXION

LES SPECIALISTES TIRENT SONNETTE D'ALARME A ARZEW : 12 % des enfants scolarisés asthmatiques

Selon le Professeur Bouziani Mustapha de la faculté de médecine, 5 à 12 % des enfants scolarisés du cycle primaire d’Arzew font des crises d’asthme et cela en fonction de l’éloignement des unités industrielles d’Arzew ; 8 % à Victor Hugo et 6 % au centre ville.



LES SPECIALISTES TIRENT SONNETTE D'ALARME A ARZEW : 12 % des enfants scolarisés asthmatiques
«  Le climat a une incidence directe, sur la santé de l’homme et détermine les ressources naturelles nécessaires aux besoins humains » dira le professeur Bouziani Mustapha dans un point de presse tenu au Musée du Moudjahid d’Oran, concernant les changements climatiques. «  Les maladies allergiques augmentent avec les variations climatiques » ajoute t-il. Pour ce qui est du volet santé, il a précisé que 5 à 12 % des enfants scolarisés du cycle primaire d’Arzew font des crises d’asthme et cela en fonction de l’éloignement des unités industrielles d’Arzew ; 8 % à Victor Hugo et 6 % au centre ville, «  les maladies vectorielles, apparaissent à partir du moment où il y a réchauffement. Le paludisme qui est une maladie qui resurgit avec le réchauffement est vectorielle d’origine parasitaire est la plus répandue à travers le monde avec son vecteur étant l’anophèle. La leishmaniose est une maladie environnementale qui s’adapte aux changements. Une maladie vectorielle d’origine parasitaire commune à l’homme et aux animaux. Les influences climatiques sur les épidémies à savoir le choléra qui est une maladie associée à l’absorption d’eau infectée par le vibrion cholérique rejeté par les déjections humaines. Depuis les années 80, il y a des maladies nouvelles qui sont les fièvres hémorragiques virales la fièvre de la vallée du riff (FVR) qui est une maladie domestique (bovins, ovins, caprins, buffle, des camélidés et de l’homme. La fièvre di virus West Nile (WN) ou virus de la fièvre du Nil occendental est transmise par des moustiques du genre «  culex » dira-t-il. Par ailleurs, les personnes les plus sensibles au réchauffement sont entre autres, les nourrissons, les sujets atteints de pathologies respiratoires. Pour ce qui est de l’appauvrissement de la couche d’Ozone, il a été signalé que ce phénomène entraîne une baisse de l’immunité contre les maladies, infectieuses et provoque aussi d’autres problèmes de santé en particulier de la peau et de l’œil

N. Benifour
Dimanche 14 Mars 2010 - 10:03
Lu 381 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+