REFLEXION

LES SERVICES DES DOUANES D’ORAN : Saisie de 98 tonnes de pièces détachées contrefaites

De sources bien informées émanant de la direction régionale du commerce, nous ont révélé la saisie d'une importante quantité de pièces détachées contrefaites estimées à quelques 98 tonnes au cours du premier trimestre de l'année en cours.



LES SERVICES DES DOUANES D’ORAN : Saisie de 98 tonnes de pièces détachées contrefaites
Aussi, l’on a enregistré plus de 32 affaires dans le même genre de commercialisation, qui ont été transférées devant la justice, sachant bien que la majorité des pièces proviennent des pays du continent asiatique et plus particulièrement de Chine. Sur un autre registre lié à la commercialisation dans le secteur, l'on nous informe que ces marchandises, contrefaites sont proposées sur le marché locale d'une manière tout à fait licite, alors qu'elle est en contradiction avec les textes qui régissent en ce sens notamment la commercialisation des produits contrefaits qui sont interdits par les réglementation en vigueur sur la commercialisation de ces articles contrefaits qui ne répondent pas aux normes. Par ailleurs l'on nous informe que cette marchandise contrefaite est introduite frauduleusement par la région de l'Est du pays ou importée des ports. Mais ce qui nous inquiète le plus c'est la prolifération du phénomène des ventes de ces pièces détachées d'occasions qui sont interdits dans le pays d'une manière illicite, surtout lorsqu'on sait que les points de vente de ces produits qui sont exhibés dans les grands artères de la ville d'El Bahia notamment à la cité des castors et Enedjma ex Chetaibo. Il est à signaler aussi que ces produits transitent le plus souvent par le biais de nos ressortissants algériens, résidant à l'Etranger. Sur le même volet, les services des douanes ont procédé dernièrement au niveau des services des voyageurs, à la saisie de 2797 pièces détachées usagers et 32 motos démontées et dont les propriétaires tentaient d'échapper aux taxes douanières. En plus de la saisie, les mêmes éléments des services des douanes ont procédé à la mise en séquestration des 32 véhicules tout types ayant servis de moyens de transport pour cette marchandise prohibée.

M.H
Mardi 24 Mai 2011 - 11:39
Lu 767 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+