REFLEXION

LES SALLES DE CINEMA A MOSTAGANEM : Pourquoi sont-elles abandonnées ?

Certaines villes d’Algérie ont leurs salles cinématographiques encore opérationnelles, un charme très envié pour les amoureux de ce type de culture qui a totalement disparu à Mostaganem.



LES SALLES DE CINEMA A MOSTAGANEM : Pourquoi sont-elles abandonnées ?
Révolu ce temps, où ces salles de cinéma ne désemplissaient pas de monde pendant toute la durée de la semaine, ces salles qui projetaient des grands films sur des écrans géants et  qui ont marqué la grande histoire du 7ème art. Où est cette époque ? où le public mostaganémois  était  très choyé  en  ces  temps inoubliables  qui ont marqué une part de sa vie et de son passé. La salle du  Colisée située  au centre-ville, était la plus sélectionnée et la plus privilégiée, pour recevoir  de très grandes figures du théâtre  et de la chanson algérienne et  internationale de renommée mondiale, durant  la colonisation française  et après l’indépendance , elle servait aussi de salle de meetings et était d’une utilité inégalée pour diverses manifestations culturelles  et  même politiques .Une  autre salle de cinéma toute aussi importante « le ciné monde aujourd’hui l’Afrique » était la grande fierté de notre commune, avec son écran qui était classé l’un des plus grands de toute l’Afrique du Nord, elle aussi, ne tarissait pas d’éloges  et de réputation , elle était tout à fait désigné pour la  diffusion des plus grands films et  chefs d’œuvres  de l’époque interprétés par les plus  grands acteurs du  siècle, classés aujourd’hui   classiques du cinéma  du 7ème art,  signés et produits par de très grands metteurs en scène. La commune de Mostaganem ,au passé culturel très riche comptait  plusieurs salles  de cinéma  dont la plupart se trouvaient   en plein centre-ville ,  et le public de l’époque  avait l’embarras du choix pour sélectionner des films de diverses variétés  de très bonne qualité et de notoriété exemplaire, il y avait le film western, le film hindou , policier, de cape et d’épées etc….Une fois de temps en temps , la cinémathèques présentait un documentaire ou film à débattre , dans le cadre du cinéma club et  animés par des maitres de l’art.  Malheureusement, Ce genre de culture, n’est plus d’actualité à Mostaganem et, le citoyen s’interroge sur la passivité  des responsables et élus concernés par  le domaine  culturel. Pourquoi ces salles de cinéma abandonnées  n’intéressent plus personne ?et  pourquoi n’ont-elles pas été restaurées ? appartiennent t’elles à l’Etat ? Un tel désintéressement ne fait que favoriser la perte  aux amoureux de l’art d’ une telle culture qui a déjà disparu à Mostaganem. Une prise en charge par l’Etat serait très bénéfique à la restauration de ces salles qui très surement intéresseront le jeune public  Mostaganémois  qui découvrira une toute nouvelle expérience de loisir et de culture  et bien entendu  contribuera  à créer de l’emploi  et aura pour conséquence un rendement financier en plus pour notre commune.   

Ikram
Lundi 15 Juillet 2013 - 12:14
Lu 991 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+