REFLEXION

LES PROFESSIONNELS DE LA MER A AIN-TEMOUCHENT : Préoccupation sur les conditions déplorables de travail



LES PROFESSIONNELS DE LA MER A AIN-TEMOUCHENT : Préoccupation sur les conditions déplorables de travail
Les gens de la mer ont intervenu, au cours d’une assemblée générale des gens de la chambre de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya d’Ain-Témouchent, tenue dans la matinée du 30 septembre 2010 . En présence du directeur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya d’Ain-Témouchent, du directeur de l’entreprise de gestion des ports et d’Oran, du nouveau directeur de la chambre de la pêche et des ressources halieutiques, les responsables des agences l’emploi (ANGEM-ANSEJ-CNAC) , président du conseil de la chambre ainsi que des représentants des associations des professionnels de la mer, qui a été consacrée à la présentation du bilan moral et financier 2009, le plan d’action de l’année 2010 , et le renouvellement de la convention avec le commissaire des comptes, et ce pour s’en plaindre des conditions déplorables de travail .C’est ainsi que les responsables du bureau de l’association des armateurs de pêche « L’ile noire de Béni-saf » ont fait état à la presse écrite et radiophonique présente, de leurs préoccupations professionnelles notamment, selon eux, que le secteur de la pêche est confronté actuellement à une déperdition, à l’abandon en raison des mauvaises conditions professionnelles qui se sont traduites par le manque de production de poisson, qui de son tour, a causé une pénurie de poisson et une cherté des produits de la mer. A cela s’ajoutent le manque et la cherté des pièces de rechanges des embarcations de pêche. Répondant à une question du journal sur leurs propositions quant à l’amélioration du secteur de la pêche pour une bonne production, ces responsables de l’association ont proposé pour l’amélioration de la production des espèces des poisson ,une étude scientifique de tous les problèmes liés au secteur de la pêche avant d’entamer le nouveau programme du secteur rentrant dans le cadre de la relance économique , association de l’administration de la pêche, les gardes-côtes, les gestionnaires des ports de pêche, les professionnels dans une entreprise ou syndicat interprofessionnel. Il nous a précisé que l’Etat dégage de grandes sommes d’argent dans le secteur notamment par le dégagement d’une enveloppe de 9,5 milliards de centimes durant le premier programme de la relance économique et pour celui du deuxième programme 2010/2014 plus de 12 milliards de centimes pour améliorer la production des poissons et arriver à satisfaire le marché local et pourquoi pas une meilleure exportation. Rappelons qu’au cours de cette rencontre, le nouveau directeur de la chambre de la pêche en l’occurrence M BOUHAFS Sid-Ahmed qui venait de la wilaya de Mostaganem où il a occupé les mêmes fonctions, nous a assuré qu’il est entrain de relever tous les problèmes d’ordre organique, professionnel , technique , et matériel pour les étudier avec l’ensemble des responsables et des partenaires du secteur dans le but de trouver des solutions adéquates tendant à relancer le secteur.

B.Abdelgheffar
Dimanche 3 Octobre 2010 - 00:01
Lu 398 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+