REFLEXION

LES MANIFESTANTS ONT SCANDe DES SLOGANS HOSTILES AUX AMeRICAINS : Une marche contre un film anti-islam empêchée à Alger



De nombreux jeunes ont tenté d’organiser une marche vendredi en début d’après midi de Bab El Oued vers le centre ville d’Alger, pour protester contre la diffusion aux Etats Unis d’un film anti islam, alors qu’une dizaine de jeunes ont été arrêtés devant l’ambassade américaine à El Biar. À Bab El Oued, après la grande prière de vendredi, des centaines de jeunes ont tenté de marcher vers le centre d’Alger mais ils ont été bloqués par les forces de l’ordre, fortement déployées autour de la place El Kettani. La foule avait commencé par scander des slogans hostiles aux Américains : « À bas les Américains ! », « Débarrassez nous de l’ambassade américaine » Le calme est ensuite revenu. Au début de la manifestation antiaméricaine, les policiers ont utilisé leurs matraques pour contenir les manifestants et les empêcher de marcher. Les manifestants se sont ensuite dispersés. À 16 h, le jardin de la place El Kettani était vide de manifestants. Plusieurs camions de transport de troupes des forces antiémeute sont toujours stationnés aux alentours de la place El Kettani. « Pas loin de l’ambassade américaine, à El Biar, sur les hauteurs de la capitale, une dizaine de jeunes ont été arrêtés par la police », selon une source de la représentation diplomatique américaine.  La diffusion du film L’Innocence des musulmans, aux États Unis, a provoqué l’indignation et les condamnations dans le monde musulman. L’ambassadeur des États Unis en Libye, J. Christopher Stevens, et trois fonctionnaires américains ont été tués mardi dans une attaque contre le consulat américain à Benghazi. L’attaque, menée par un groupe d’hommes armés de roquettes, aurait pour origine la diffusion de ce film, produit et réalisé par Sam Bacile, un promoteur immobilier israélo américain de 54 ans, originaire du sud de la Californie.                 

Riad
Vendredi 14 Septembre 2012 - 22:00
Lu 326 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par Joseph Kabylie le 16/09/2012 18:09
“L’innocence des musulmans” convient très bien au titre de ce film ,puisque quatre vingt quinze pour cent des musulmans ne maîtrisent pas et ne lisent pas le coran ,ainsi que les hadiths c’est pour cette raison qu’ils sont induits dans l’erreur des prêcheurs ;
Toutes les séquences de ce film sont basées sur les hadiths sahih d’El-Boukhari ,Muslem ou Tabbari ,donc je ne vois le non respect de cette religion.
Comme par exemple ,un réalisateur veut faire un film selon ce hadith et alors ?
– SAHIH EL BOUKHARI
Le livre des ablutions,chapitre 51(l’urine des animaux et leurs prés),N° 173.
-Anas(R A A),rapporta que des gens de la tribu Oukal ou Ourayna vinrent a AL MADINA et furent atteints d’une maladie due au climat.Le Prophète(S A A S ) leur recommanda de s’installer aux alentours d’AL MADINA et de boire de l’urine et du lait de la chamelle .Quand ils recouvrèrent la sante ,ils tuèrent le pâtre du Prophète et prirent les animaux.La nouvelle parvint au Prophète au début de la journée .Le Prophète donna l’ordre de les poursuivre .A la mi-journée ,ils furent conduits devant le Prophète,qui donna l’ordre de COUPER LEURS MAINS et leurs PIEDS ,de CREVER LEURS YEUX et de les ABANDONNER a l’extérieur d’AL MADINA oû ils furent INTERDITS d’accès a L’EAU.
A qui la faute ?
La faute c’est a celui qui a pratiqué cette torture horrible ,mais pas a un réalisateur du film .

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+