REFLEXION

LES LOCAUX DU PRESIDENT AU PROFIT DES JEUNES, NON DISTRIBUES : Sellal avertit les walis

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault et ses ministres ont eu une série d’entretiens lundi à Alger dans le cadre de leur visite de travail axée sur un renforcement du partenariat franco-algérien qui souffre dans le domaine économique de carences administratives.



De même que le ministre Mahmoud Khodri, chargé de la relation avec le parlement, qui a précisé, avant-hier, en réponse à une question posée par le député du parti Front pour  la Justice et le Développement(FJD) au sujet du retard constaté dans la distribution des locaux du président au profit des jeunes par les autorités locales, que le gouvernement va assurer la distribution de ces locaux aux bénéficiaires avant l’expiration du premier trimestre de l’année prochaine. En parallèle à cette déclaration et l’affirmation de certaines parties qui suivent de près tout ce qui concerne le volet de la politique interne, le projet de distribution de 100 locaux dans chaque commune sera l’un des principaux créneaux à revitaliser fortement en perspective de la quatrième campagne électorale du président Bouteflika. Par ailleurs, le premier ministre a reconnu que les locaux, qui n’ont pas été encore distribués, ont été déroutés de leur vocation pour servir d’abris aux délinquants et aux  débauchés,  qui pratiquent  la prostitution et  s’adonnent à toutes sortes de drogues et d'alcool, accusant, dans ce contexte, les autorités locales représentées dans les communes d’être seules responsables de cette situation. En outre, le premier ministre a signalé que tous les bénéficiaires recevront les clés de leurs locaux dès que possible, ajoutant que l’Etat ne s’engagera pas à allouer un budget supplémentaire pour entretenir les locaux négligés voire dégradés avant leur distribution, à cause des raisons mentionnées ou à cause de leur inexploitation  pendant toute cette durée, en expliquant que les bénéficiaires, parmi les jeunes, sont obligés de prendre eux-mêmes en charge leur réhabilitation. Dans ce contexte, le premier ministre a dévoilé le nombre des locaux qui n’ont pas été distribués et qui  dépasse les 10 mille à cause, explique-t-il, de la lenteur dans les réalisations prises en charge par des entrepreneurs publics et privés, tandis que le nombre des locaux distribués jusqu’à présent est plus de 118 000 dont 30 % ont été au bénéfice du sexe féminin, dans le cadre de création de mini- projets, lancés par l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes, ainsi que la Caisse Nationale d’Assurances Chômage (CNAC). 

GA
Mardi 17 Décembre 2013 - 16:49
Lu 142 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+