REFLEXION

LES HABITANTS INTERPELLENT LES POUVOIRS PUBLICS : Le manque de transport perdure encore à Ain El Turck!



Le problème de transport au niveau des communes de la daïra d’Aïn Turck, à 20 kilomètres du chef lieu de la wilaya d’Oran, s’est, une fois encore, posé durant ce mois de Ramadhan.  En effet, depuis plusieurs mois déjà, la situation est devenue quasi insupportable pour les riverains. Ces derniers ont adressé, la semaine écoulée, une correspondance aux responsables locaux pour exprimer leur ras-le-bol et leur désarroi. Selon les habitants de cette région, cette insuffisance en matière du transport public serait due au manque des autorisations d’exploitation des lignes de transport sur l’axe routier Oran-Aïn- Turck- Bousfer  village et El Ançor  ville. Le visiteur de cette localité aura à constater que, bien qu’elle longe la RN, ses habitants souffrent quotidiennement du manque de transport. Les citoyens attendent des heures pour qu’un quelconque moyen de transport de transit vienne d’Aïn Turck et de Bousfer vers le chef-lieu d’Oran. Rencontrés sur les lieux, les citoyens de Aïn Turck nous informent que les premières victimes de ce déficit restent notamment les écoliers et les travailleurs qui ne peuvent arriver à l’heure à leurs établissements scolaires et leurs lieux de travail pour les fonctionnaires.                     

Medjadji H
Lundi 12 Août 2013 - 11:18
Lu 120 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+