REFLEXION

LES FUITES DE GAZ, UN RISQUE A NE PAS NEGLIGER : La protection civile met en garde les citoyens

Les citoyens ont eu l’occasion de bien s’informer auprès de la protection civile, à travers ses campagnes de sensibilisation sur les risques et les mesures de sécurité à respecter pour éviter les accidents domestiques qui engendrent la perte de vies humaines, surtout en cette période hivernale où on enregistre de nombreux cas d'asphyxie par le gaz qui ont fait plusieurs victimes.



LES FUITES DE GAZ, UN RISQUE A  NE PAS NEGLIGER : La protection civile met en garde les citoyens
En effet, chaque année, les malfaçons relevées sur les conduites d'évacuation, la mauvaise utilisation et la négligence engendrent des pertes humaines et des dégâts matériels considérables. De ce fait, aujourd’hui notre sujet se focalise sur les fuites de gaz que ce soit butane ou gaz de ville. Pour mieux comprendre le commandant Benmehal Bendehiba chef service de la prévention au niveau de la protection civile de Mostaganem,  qui a été notre invité et qui nous a expliqué lors de cet entretien que : « les principales causes de ces asphyxies sont dues à la mauvaise évacuation des monoxydes de carbone à travers les conduites d'évacuation dans les domiciles. Ces accidents prennent de l'ampleur avec l'arrivée des premières vagues de froid. ». Rien que pour l’année 2012, l'on a recensé au niveau de la wilaya de Mostaganem 18 interventions où l'on déplore le décès de 6 six personnes, alors que pas moins de 16 individus ont été sauvés. En outre, notre interlocuteur nous a fait comprendre qu’il y a deux axes importants, d’abord les accessoires de l’appareil : « on devait savoir  si l’appareil que nous allons acheter est doté d’un système de sécurité qui répond aux normes ou pas à l’instar de l’entrecoupe et la résistance du matériau de l’appareil en question ». Ensuite vient l’installation : « l’appareil doit être installé par une personne qualifiée en la matière et surtout qu’il vérifie les joints du robinet d’arrêt ainsi que l’étanchéité du flexible de l’appareil vers la cheminée. Tout cela nous donne une assurance de 80% car il y a d’autres phénomènes  qui vont surgir après l’installation de cet appareil ou chauffe-eau, poêle ou cuisinière…etc. Ces  facteurs là sont les effets causés par les petits qui jouent autour et qui peuvent causer ces fuites de gaz. Cette problématique est surtout présentée  au niveau des zones rurales qui ne sont pas encore raccordées au réseau de gaz de ville et utilisent les appareils mobiles qui font encore plus de ravages. Notre interlocuteur nous a soulignés aussi les risques liés aux chauffe-eaux : « il est strictement interdit de l’installer au niveau de la salle de bain ou la douche et pour renforcer la sécurité il est autorisé de l’installer dans des zones aérées comme à la cuisine par exemple.». 

B. Kamel
Jeudi 20 Décembre 2012 - 00:00
Lu 322 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+