REFLEXION

LES ENTREPRENEURS DU BATIMENT EN CONCALVE : Une rencontre aux multiples questions

La rencontre annuelle de la section locale de l’union générale des entrepreneurs de la wilaya de Mostaganem, a organisé un séminaire sous le thème « Ensemble, bâtissons l’Algérie »,qui s’est distingué en cette année, par des séries de questions, dont la principale tournait autour de la pénurie de ciment et ses graves retombées sur le secteur qui agonise en face de manque flagrant de ce matériau de base qui a fini par entraver les échéances de réalisations de tant de projets en bâtiments.



LES ENTREPRENEURS DU BATIMENT EN CONCALVE : Une rencontre aux multiples questions
Dans le cadre de son programme annuel, la section locale de l’U.G.E.A ,a organisé une rencontre entre ses adhérents et les différents cadres des organismes publics, qui activent au sein du monde du bâtiment, ce forum a vu la participation des 120 entrepreneurs venant des différents coins de la wilaya et de quelques cadres de certaines directions, telles la CNAS, la CASNOS, la CACOBATH, et celles des impôts et des assurances et d’autres cadres des services techniques tels que le contrôle des constructions. Ce séminaire s’est ouvert par la lecture d’une allocution faite par le vice –président , qui a souhaité la bienvenue à l’assistance et a tenu à rappeler les objectifs et les missions de l’union qui se bat pour un dialogue de concertation entre les operateurs publics et les partenaires administratifs qui gèrent et veillent sur le volet technique de la construction, la parole fut par la suite cédée à quelques entrepreneurs qui désiraient intervenir en sollicitant des explications sur les lenteurs bureaucratiques qui ne cessent de bloquer les attributions des marchés et surtout sur la complexité de certains cahiers de charges qui ne font que fermer davantage l’accès à ces derniers par les exigences de ces cahiers de charges, dont les clauses sont difficiles à remplir par les jeunes entrepreneurs qui ne disposent pas encore d’autres ont soulevé le problème de la rareté du ciment, essentiel matériau à toute opération de réalisation de la simple construction, les cadres présents des organismes publics et du contrôle technique de la construction ont essayé chacun d’au apporter des réponses aux questions posées par les operateurs publics, qui n’ont pas été totalement convaincus des suites données à leur questionnement, surtout celle relative à la pénurie du ciment et des exigences de plus en plus sévères sur l’attribution des marchés publics et l’établissement des cahiers de charges aux critères de plus en plus difficiles à remplir . La parole fut cédée au représentant des promoteurs immobiliers qui a tenu à rappeler la définition du promoteur et a énumérer les conditions d’accès au logement qui s’allègent d’année en année ,et aux avantages que l’Etat accorde à tout promoteur qui se conforme aux lois réglementant la promotion immobilière et ses multiples variantes d’autres promoteurs ont intervenu pour soulever également le problème d’attribution des assiettes de terrain, qui des fois ne correspondent plus à leur vœux, la commission de la rencontre a fini par tout consigner à travers un procès verbal qui sera communiqué à toutes fins utiles aux instances concernées par le monde du bâtiment et de la promotion immobilière qui participe pleinement à la résorption de la crise du logement qui tend a disparaitre grâce à cette armée de farouches entrepreneurs qui luttent sans répit à l’éradiquer malgré le manque flagrant du ciment.

L.Ammar
Dimanche 23 Mai 2010 - 11:03
Lu 441 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+