REFLEXION

LES ENSEIGNANTS REITERENT LEURS REVENDICATIONS : Le ministre de l’éducation demandé à Chlef



Une fois de plus et par l’intermédiaire du syndicat des travailleurs de l’éducation, les enseignants du primaire réitèrent leurs revendications d’ordre salarial entre les retards de paiement sur plusieurs années des avancements d’échelons, la prime de rendement et de scolarité. A la lumière du procès-verbal de la réunion, dont notre journal détient une copie, le secrétariat de wilaya du SNTE, affilié à l’UGTA, réclame en effet le paiement de la totalité des indemnités dont les retards de versement varient de deux à sept années. Le document souligne également le paiement de la prime de scolarité qui devrait être en principe versée au courant du mois de septembre. A cet effet, les représentants du syndicat déplorent les promesses non tenues par la direction de l’éducation, laquelle, selon nos interlocuteurs, n’a pas honoré les engagements pris devant les enseignants. A ce titre, ils lancent un nouvel appel au ministère de tutelle et à la direction de wilaya pour la régularisation effective d’une situation qui n’a que trop duré.

N.N
Mercredi 9 Mars 2011 - 10:56
Lu 708 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+