REFLEXION

LES COMMUNES PARMI LES MAUVAIS PAYEURS : Plus de 12 milliards de cts de créances comptabilisés par l’ADE à Sidi Ali

L’unité ADE de Sidi Ali qui prend en charge la gestion en matière d’AEP de 9000 abonnés des communes de Sidi Ali, Tazgait et Ouled Maalah en plus de leurs agglomérations rurales, des APC et autres organismes et structures administratives publiques et privées, a enregistré un lourd contentieux auprès de ces abonnés réels.



D’après le dernier bilan communiqué,  cet organisme détiendrait sur les mauvais payeurs parmi eux les APC des créances cumulées d’un montant global de  12 milliards 305 millions de cts résultant du défaut de payement des redevances de consommation d’eau potable  et qui se répartit comme suit : les APC 8 milliards 309 millions de cts ; les abonnés et autres organismes : 4 milliards de cts. Cette situation de créances impayées a été jugée préoccupante compte tenu de son important montant qui risquerait de mettre l’entreprise au bord de l’asphyxie financière croit-on savoir auprès de ses responsables qui malgré le comportement de certains mauvais payeurs continuent encore d’exprimer une certaine satisfaction avec notamment l’amélioration des services sollicités par des abonnés pour intervenir à réparer certaines fuites d’eau. Dans ce contexte  l’ADE de Sidi Ali enregistre en moyenne 8 fuites d’eau durant la semaine qui sont    réparées  au niveau de la ville de Sidi Ali précisément  à  Zaghdana ;  haï Chouhadas et kraiya 1, 2 et 3 pour ne citer que ceux-là. Selon le porte-parole de l’unité ADE de Sidi Ali, plus de 80 pour cent de ces fuites sont dues à des branchements vétustes ou parfois mal faits. Dans un autre volet, celui des prises d’eau directes, illégalement consommées ; l’ADE a appréhendé une dizaine de propriétaires de maison en train de boire d’une manière illégale sans être branchés à leurs compteurs respectifs. Ces contrevenants ont informe-t-on été toutes sommés de payer forfaitairement toute la consommation d’eau volée avant de payer une amende de 10000 dinars chacune. Concernant le problème d’eau exposé par les habitants de Ouled Maalah ; l’ADE de Sidi Ali va incessamment s’atteler à prendre en charge cette préoccupation pour pouvoir alimenter cette région à partir du château d’eau de Setfoura d’une capacité de 1000 mètres cubes en procédant à une nouvelle adduction.

Benharrat
Dimanche 15 Novembre 2015 - 17:10
Lu 157 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+