REFLEXION

LES COMMERÇANTS DES RUES BERRAIS ET BENDOULA SUR LE QUI-VIVE : Par manque d’éclairage, deux tentatives de vols en une nuit

Que d’encre a coulé sur le problème de l’éclairage public qui se pose avec acuité dans toute la wilaya de Mostaganem et plus précisément au chef lieu de wilaya où plusieurs artères et ruelles de la ville se trouvent quasiment dans le noir et qui ne trouve toujours pas de solution à ce jour. Il y a lieu de se poser la question de savoir comment les autorités locales n’ont-ils pu résoudre ce problème d’une façon définitive alors qu’ils ont tous les moyens financiers pour le faire ?



A cet effet, il y a lieu de signaler que dans la nuit du 28 au 29 du mois de Mars, une bande de malfaiteurs toujours inconnus pour l’instant ont  tenté  de s’attaquer  à un magasin commercial spécialisé dans la confiserie à la rue Berrais Abderrahmane dans le quartier d’El Matemore sis à Mostaganem et appartenant à B.H où ils ont pu fracasser les deux premiers  cadenas. Arrivés au troisième cadenas, les citoyens du quartier furent réveillés par des bruits et les voleurs se  sentant démasqués selon les  déclarations de certains voisins, ils ne purent arriver à leur fin et ont du s’enfuirent.  Par ailleurs et dans la même nuit, ils purent à la faveur de l’obscurité profonde  visiter derechef un autre magasin de chaussures à la rue Bendoula Ghali appartenant à B.M où là, ils fracassèrent les cadenas et  purent commettre leur forfait en toute aisance, mais la valeur du butin n’est pas encore connue.  Dans le même contexte, il y a lieu de signaler que le cinéma l’Alhambra, abandonné et livré à lui-même est devenu le fief des délinquants, des beuveries et de la drogue, ce qui favorise avec le manque d’éclairage, la recrudescence de la délinquance. Quand au vol,  les services de la police judiciaire alertés se sont rendus illico presto sur les lieux pour entamer une enquête qui dévoilera les tenants et les aboutissants de cette affaire et arrêter  les délinquants. Un nouveau coup de pied dans la fourmilière de ces délinquants atténuerait d’une certaine façon  ce fléau qui perdure.

Adel
Samedi 29 Mars 2014 - 17:10
Lu 224 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+