REFLEXION

LES COMMERÇANTS DENONCENT LE SQUAT D’UNE RUELLE PAR LES BUS :L’ANARCHIE DICTE SA LOI AU QUARTIER DE ‘’BEYMOUTH’’

Dans une lettre adressée au wali de Mostaganem, dont nous détenons une copie, les commerçants du boulevard ‘’Mokhtari el Ghali’’ à Beymouth affirment faire face à une situation des plus intenables, vu l’anarchie qui règne sur le boulevard depuis un certain temps à cause des minibus de transport en commun allant de Beymouth vers la vallée des Jardins.



Selon les plaignants, les chauffeurs de ces minibus ont décidé, de leur propre chef,  de transformer le boulevard ‘’Mokhtari Ghali’’ en station de bus, sans aucune autorisation préalable. Il y règne de ce fait une anarchie due à un  flagrant manque de civisme et de respect de l’autre chez les receveurs de ces minibus, constamment en bagarre,  avec des échanges d’insultes de tout genre pour n’importe quel motif que ce soit. ‘’Ces individus sont arrivés à instaurer la loi du plus fort’’, regrettent les plaignants. Avant d’ajouter : ‘’Notre boulevard n’étant pas adapté à accueillir une telle fréquence de minibus et en outre, vu les travaux du chantier du tramway qui le frappent de plein fouet, celui-ci se voit bloqué plusieurs fois par jour par  le stationnement aléatoire de ces minibus’’. Les commerçants disent que ces minibus, pour se rendre au boulevard, sont contraints maintenant d’emprunter des petites ruelles de 4 mètres de large, hautement fréquentées par des écoliers de bas âges, pendant les heures de pointes. En outre, plusieurs dégâts sur les voitures des commerçants  ont été rapportés aux services de police, avec comme espoir, voir les autorités publiques trouver une solution à ce problème, mais en vain. Cet état d’insécurité sur le boulevard risque de dégénérer un jour, vu le potentiel de dégâts matériels et humains pouvant se produire. ‘’Cette  ambiance ne favorise en rien notre activité bien au contraire, à cause de l’anarchie régnante sur le boulevard, beaucoup de nos clients ont préféré aller ailleurs, afin d’éviter de voir leurs voitures tamponnées par les minibus’’, ont-ils encore dénoncé. Les commerçants affirment que ce boulevard qui était autrefois très calme et un bon lieu de commerce, n’en est rien aujourd’hui. Compte tenu de l’urgence de la situation, les commerçants du boulevard ‘’Mokhtari el Ghali’’ à Beymouth sollicitent l’intervention du chef de l’exécutif de la wilaya, étant donné qu’il est la première autorité de la wilaya et ils lui demandent de trouver un lieu où ces minibus peuvent travailler dans un cadre organisé qui leur permet de faire leur travail sans pénaliser les autres.

Riad
Mercredi 28 Octobre 2015 - 17:16
Lu 758 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+