REFLEXION

LES CITOYENS DE BENGNAB SOLLICITENT L’INTERVENTION DU WALI : Un autre détournement de parcelles de terre à Mazagran

Des citoyens de la localité de Bengnab dans la commune de Mazagran, se sont rapprochés de la rédaction du journal Réflexion pour alerter monsieur le wali sur un autre détournement de parcelles de terre en zones forestières, profitant de l’absence des services de sécurité, durant les jours fériés, pour exécuter leur sale boulot .



En effet, selon les déclarations des résidents du quartier Bengnab, situé à quelques centaines de mètres sur l’axe reliant Mazagran - Ouréah, une zone forestière,  certains trafiquants profitent des jours fériés et des weekends, fêtes nationales où les administrations sont fermées, pour  exécuter leur plan diabolique. Ainsi, durant ce laps de temps, ils  brûlent et rasent des parties de la forêt de Bengnab pour  préparer des parcelles de terrain qui seront par la suite vendues aux citoyens. Les citoyens ont affirmé que plusieurs personnes ont construit des maisons dans ce site illicitement et cela, avec la complicité de certains responsables au sein de la mairie de Mazagran. Le plus gros danger dans cette affaire, d’après les citoyens, est dans la canalisation de gaz qui passe sous certaines parcelles de terrain vendues récemment. La question qui se posent, qui a autorisé ces constructions illicites ?  et où est la brigade de l’urbanisme de la commune, s’ils est vrai que ces nouveaux propriétaires ne sont pas en possession de permis de construire ? sauf s’ils ont ce document et là, c’est un  autre scandale   qui va couter cher aux responsables de la commune , sachant que le wali ne peut tolérer ce genre de manigances. Le nombre de maisons construites jusqu’à maintenant s’élève à plus de 10 demeures qui sont la propriété de notables de cette région, à leur tête l’imam de la région, selon les dénonciateurs. La source a révélé également que ce trafic de lots de terrain est dirigé par un courtier de la région, le dénommé S. M, et un autre résident à Mazouna dans la wilaya de Relizane le dénommé C.M. Rappelons que le wali de Mostaganem avait déjà démasqué un tel trafic dans un autre site à Mazagran, il y’a quelques semaines, où il a ordonné la démolition de sept habitations illicites, et la poursuite de ses acquéreurs devant la justice. 

Salim Skander
Mardi 24 Novembre 2015 - 17:39
Lu 352 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+