REFLEXION

LES CITES 348 ET 352 LOGEMENTS DANS L’OBSCURITE : Des habitants privés d’éclairage public en colère



La cité 348 logements réceptionnée dans les débuts des années 1990 dans le cadre de la convention cadre OPGI-Université, souffre d’une 'absence totale d’'éclairage public, et ce  en dépit des tentatives effectuées  par les membres de l’association du quartier auprès des services de la Sonelgaz. Une telle situation oblige les occupants à demeurer chez eux dès la tombée de la nuit par crainte d'éventuelles agressions. Rappelons, qu’en sus de ce problème épineux, la cité en question et celle des 352 logements avoisinante n'ont pas bénéficié à l'instar des autres cités d'un aménagement par/pour la création des espaces verts et par l’installation d'une pharmacie au profit des habitants de cette cité aussi importante qui compte 700 logements. Les citoyens ne cachent pas leur colère vis-à-vis des responsables de la Sonelgaz qui se sont engagés à régler ce problème, mais hélas, aucune promesse n’a été tenue à ce jour.            

A.Abbassa
Vendredi 15 Novembre 2013 - 16:40
Lu 144 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+