REFLEXION

LES CHIFFRES ALARMANTS DU SIDA DANS LE MONDE : 6000 infections toutes les 24 heures !

Célébrée annuellement le premier Décembre, la journée mondiale de lutte contre le sida est devenue plus qu'une urgence planétaire pour freiner la propagation de cette pandémie dont la fréquence quotidienne frôle les 6000 cas/jour ! Désormais, la sonnette d'alarme est tirée par l'Organisation Mondiale de Santé qui sollicite l'implication de tous, devenue également une nécessité et un défi à relever par tous.



A l'instar du reste des pays du monde, l’Algérie célèbre ce lundi 1er Décembre la célébration de la journée mondiale de lutte contre le sida, ce fléau qui continue son ravage sans le moindre répit. En ce sens ,des associations de lutte contre ce fléau mondial, dont Aids Algérie, Solidarité Aids,Anis et El Hayat et la Radio Chaine III en partenariat avec l'ONUSIDA (Programme élaboré par l'ONU pour la lutte contre le sida) , l’UNICEF ( Fonds des Nations Unies pour l'enfance ) et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) organisent pour la cinquième fois de suite, une vaste campagne de sensibilisation, dénommée « El yed fi el yed » (La main dans la main ). La campagne tend en particulier à renforcer la communication autour du sida, du redoutable  virus qui affecte annuellement 700 personnes, selon un communiqué de l'association "Aids Algérie". A travers le territoire national, près de 8.930 personnes seraient atteintes de sida, et  700 nouvelles contaminations sont déclarées annuellement  selon un autre communiqué de l'association citée. Sur le plan mondial, de 15.000 à 24.000 personnes  vivent avec le VIH et le transmettent sans le savoir, selon une déclaration de l’ONUSIDA. Face à ces chiffres alarmants et qui, selon plusieurs experts, sont loin de représenter la réalité car plusieurs malades préfèrent souffrir et mourir "discrètement" sans oser se déclarer, les associations  de lutte contre cette maladie se sont associées, dans le cadre d’une campagne de sensibilisation massive, afin de pallier au manque d’accès à  l’information, aux contraintes liées au dépistage et aux tabous qui empêchent de freiner cette maladie sexuellement transmise (MST)."La main dans la main"  est une opération qui consiste à informer les citoyens sur le VIH, sensibiliser massivement la population jeune et adulte afin de contrecarrer ce fléau et de connaître tous les moyens de sa transmission et les voies de prévention. Plusieurs manifestations seront également organisées, à travers le territoire national pour renforcer la communication autour de cette pathologie. En conclusion, il est à noter que plus de 35 millions de personnes vivent avec le VIH, et plus de 6.000 nouvelles infections sont enregistrées chaque jour dont 33% chez les jeunes de 15 à 24 ans. Un désastre planétaire qui nécessite désormais la mobilisation de tous pour freiner sa fulgurante propagation.

L.Ammar
Dimanche 30 Novembre 2014 - 17:36
Lu 280 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+