REFLEXION

LES BENEFICIAIRES INTERPELLENT LES RESPONSABLES DE TISSEMSILT : 410 logements non encore achevés à Layoune

Lassé d’attendre la tenue des paroles par les responsables quant à l’achèvement des logements sociaux, un groupe de citoyens bénéficiaires de logements sociaux issus de la dernière distribution et affectés à la cité des (410) logements situés dans la commune de Layoune dans la daïra de Khemisti au nord-est de Tissemsilt s’est regroupé avant-hier devant le siège de la wilaya pour donner l’alerte et attirer encore
l’attention des responsables.



C’est une situation qui apparemment nécessite une intervention urgente avant qu’il ne soit trop tard. En effet, ces citoyens déclarent qu’après avoir été bénéficiaires de ces logements au mois de janvier de l’année passée, il leur a été demandé de s’acquitter de la première tranche de leurs redevances envers l’OPGI (cautionnement et une année de loyer), chose que ces bénéficiaires avaient exécuté tout en espérant que les clefs de leurs logements leur seront attribuées dans les délais impartis. Mais force est de constater que les travaux au niveau de leur quartier sont à l’arrêt et enregistrent encore un grand retard dans l’exécution, blocs inachevés, qualité de travail à désirer etc. ce qui a poussé les concernés à saisir les responsables afin de trouver une solution à ce problème. Mais le nouveau problème qui les taraude et qui vient de surgir pour l’instant après toute cette attente est, selon les bénéficiaires, relatif à la rentrée en vigueur de la location à partir de la rentrée en vigueur de l’échéancier et dans ces conditions beaucoup de questions se posent avec insistance ; qui est réellement responsable du retard ? Pourquoi cette situation de vacance traine depuis des mois sans que les responsables n’interviennent ? Qui peut rembourser les mensualités payées par les bénéficiaires sans qu’ils habitent effectivement ces logements ? Enfin, ces malheureux citoyens interpellent les responsables afin d’intimer l’ordre et à l’office et aux entreprises chargées de ces travaux de relancer les chantiers et achever ces logements afin de permettre aux bénéficiaires de les occuper d’une part et de l’autre part de ne pas «consommer» des mensualités déjà payées mais pas encore à leur profit.

A.Ould El Hadri
Lundi 15 Août 2016 - 18:07
Lu 111 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+