REFLEXION

LES BARONS DU FONCIER AGRICOLE : Dilapidation de 60 hectares aux Andalouses

Les prédateurs des terres agricoles continuent toujours à imposer leur dictat pour détourner les terres agricoles situées sur la zone Est du complexe des Andalouses.



LES BARONS DU FONCIER AGRICOLE : Dilapidation de 60 hectares aux Andalouses
Cette fois ci , c’est 60 hectares de terres à vocation agricole, situées tout juste sur la zone d’extension touristique (ZET),et mitoyenne au complexe des Andalouses, a fait l’objet de détournement ,par les barons du foncier ,pour se transformer en 05 complexes et boites de nuit, afin d’assouvir davantage leur faim, du fait qu’un projet en commun accord avec les 05 prédateurs qui ont jetés leur dévolue sur ces 60 hectares des terres agricoles pour les détourner de leur vocation initiale, en violation des lois et textes qui régissent en ce sens. Ces prédateurs qui se sont accaparés de cette importante superficie ,sont en train d’étudier toutes les modalités en vue d’une régularisation pour l’implantation et la réalisation de ces 05 soit disant complexes touristiques, alors qu’en réalité, le projet visé est bel et bien celui de la réalisation de 05 boites de nuit à l’image de celui d’El Bahia, El Djazira et ainsi de suite pour ne pas s’étaler sur ces lieux de débauche. Actuellement, où l’Etat encourage les fellahs pour produire mieux, et en mettant à leur disposition des moyens financiers colossaux ainsi qu’une nouvelle procédure de transaction relative aux attributions de ces terres agricoles qui sont soumis par les nouveaux textes notamment la délivrance des cahiers de charge et du contrat de location d’une durée de 40ans, reconvertible dans le but de satisfaire l’ensemble des acquéreurs à produire mieux afin d’enrichir le secteur de l’agriculture ,un secteur qui mérite une attention particulière pour son développement et ce, à l’échelle nationale afin de combattre ce phénomène de détournement des terres agricoles de leur vocation initiale, pour les transformer en boites de nuit et hôtels de passe et non en complexe touristique digne de ce nom .Selon les informations qui nous ont été fournies ,plusieurs barons du foncier ont bénéficié dernièrement de contrat de location dûment signé par les services de l’APC d’El Ançor ,en contradiction avec la réglementation en vigueur , qui interdit tout violation et détournement de ces terres agricoles, d’ailleurs le wali d’Oran M. Boudiaf Abdelmalek vient d’instruire officiellement tous les présidents d’APC pour surseoir à toute décision d’attribution des terres agricoles et urbanisable, du fait que les nouveaux textes sont clairs puisqu’ils interdisent toute transaction illégale, émanant des propriétaires ou nouveaux acquéreurs non conformes avec les lois et textes qui régissent en ce sens.

Medjadji.H
Dimanche 26 Juin 2011 - 10:31
Lu 435 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+