REFLEXION

LES AUTORITES REAGISSENT AUX PLAINTES DES CITOYENS : Des concessionnaires autos risquent de perdre leurs agréments

Le ministère du commerce a adressé sept avertissements contre des concessionnaires automobiles, suite à de nombreuses plaintes portées contre eux par des citoyens qui se disent être victimes de « plusieurs dépassements ».



Cette information a été révélée par le président de la Fédération algérienne des consommateurs, Zaki Hariz, qui a indiqué que son association a participé à une réunion organisée la semaine passée, par le ministère du commerce et celui de l’industrie, de la PME et de la promotion de l'investissement, pour débattre des plaintes de nombreux citoyens et entreprises, contre des concessionnaires automobiles.  Au cours de cette réunion les représentants du ministère du commerce ont révélé, selon M. Hariz, que « ces avertissements ont été adressés à trois concessionnaires automobiles, enregistrant le plus grand volume de vente ». « Les représentants du ministère de l’industrie et de la PME, quant à eux, ont exprimé leur ferme volonté de procéder, prochainement, au retrait d’agrément à des concessionnaires, ne respectant pas les délais de livraison de véhicules», a indiqué M. Hariz.  Il a affirmé, par ailleurs, que de nombreux clients attendent de réceptionner des véhicules qu’ils ont commandé il y  plusieurs mois. Le président de la fédération algérienne des consommateurs a fait savoir qu’une demande a été soumise au gouvernement l’exhortant à imposer aux concessionnaires de livrer leurs clients dans les délais et à payer des indemnités pour chaque jour de retard.  Dans le même contexte pour ce qui est de la plainte portée par l’association APOCE de consommateurs contre SOVAC. La justice a tranché en faveur  du client ayant porté plainte contre le concessionnaire Sovac accusé  d’avoir vendu un véhicule utilitaire endommagé. La justice a exigé du concessionnaire de remplacer le véhicule acheté mais aucun dédommagement en rapport avec  les retards accusés dans la livraison du véhicule n’a été décidé par le tribunal de Chéraga, en charge de l’affaire. Il ya lieu de rappeler  que la défense du plaignant a été prise en charge par l’association de protection et d’orientation du consommateur (APOCE).  L’association a également déposé plainte au nom d’une cliente de Peugeot  contre cette marque pour motif de retard de livraison. L’affaire suit toujours son cours. Rappelons, à ce sujet, que l’association APOCE  est en guerre, depuis l’été dernier, contre les concessionnaires automobiles  « commettant des dépassements ».

Riad
Dimanche 25 Novembre 2012 - 00:00
Lu 497 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+