REFLEXION

LES AMERICAINS CIBLENT UN MEMBRE TRES ACTIF D'AL-QAÏDA : La tête d’Omar Ould Hamaha mise à prix pour 3 millions de dollars

Les américains ont annoncé que la tête d’Omar Ould Hamaha a été mise à prix pour 3 millions de dollars qui seront offerts pour sa capture, mort ou vif. Ce terroriste, membre très actif d'Al-Qaïda au Maghreb, avait participé à l’enlèvement des otages algériens.



Les américains ont inscrit le nom du terroriste Omar Ould Hamaha, sur la liste des plus dangereux terroristes recherchés. Ce dernier était un membre très actif d'Al-Qaïda au Maghreb islamique avant de rejoindre le mouvement de Tawhid et Jihad en Afrique de l'Ouest pour devenir son porte-parole. Il a également participé à la détention de diplomates algériens au Mali. Les américains ont alloué une somme importante de 3 millions de dollars pour toute personne qui peut aider à sa capture en leur fournissant des informations sur sa présence. Les États-Unis ont publié une nouvelle liste de terroristes impliqués dans des affaires criminelles, et par conséquent, ils ont offert pour toute information sur eux, de fortes primes, variant en fonction de la dangerosité de l'élément terrorisme, selon des sites d'information. Quant au terroriste, Omar Ould Hamaha, il a été classé sur la liste, du fait que Washington le considère comme étant un terroriste dangereux qui représente une menace sur la sécurité de la communauté internationale, particulièrement, parce qu’il appartient à un mouvement qui vise à faire le plus grand nombre d'otages pour exiger des rançons, comme il l'a fait avec les diplomates algériens en avril 2012 à la ville de Gao. Pour rappel, l'enlèvement des diplomates algériens s’est déroulé au consulat d’Algérie dans le nord du Mali, après le contrôle de la région par les groupes armés. L'Algérie a entamé des négociations avec le mouvement par la médiation des Azaouad. Cependant, avec le principe de l’Algérie de ne pas céder au chantage des rançons exigées par les terroristes, un accord entre les parties n’a pas eu lieu, en dépit de la menace du groupe terroriste « Tawhid et Jihad » de tuer les otages si une rançon n’est pas payée ou ses dirigeants détenus par les autorités algériennes ne sont pas libérés. Toutefois, le chef d'Al-Qaïda, Aymene al-Zawahiri reste à la tête des terroristes activement recherchés, les américains ont alloué une récompense de 25 millions de dollars, en échange de fiables informations sur son lieu de présence, et 10 millions de dollars pour ceux qui peuvent donner des renseignements sur Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l'Etat islamique d'Irak et du Levant, le mollah Omar, le chef des talibans, Hafid Mohamed Said ; celui qui avait exécuté les attaques terroristes en 2008 à Mumbai. Yassine le Syrien, l’un des plus éminents chefs d'Al-Qaida, basé en Iran. En plus d’une récompense pouvant aller jusqu'à sept millions de dollars pour celui qui peut aider à l’arrestation de Mohamed al-Fadhli, qui a fourni une aide financière et matérielle au réseau Zarqaoui et al-Qaida.  Ahmed ou Mohamed Abdi, le fondateur du mouvement somalien, «Chabab El Moudjahidines » , Chikaw Abou Bakr, le chef du groupe sunnite pour la prédication et le Djihad, connu sous le mouvement  "Boko Haram" au Nigeria, ainsi que d'autres noms activement recherchés.

Touffik
Mardi 25 Février 2014 - 17:30
Lu 282 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+