REFLEXION

LE WALI REAGIT ET DELEGUE UNE COMMISSION EN URGENCE : Le sinistré Bezzouaoui dans sa nouvelle maison

L’affaire du vieil homme Bezzouaoui, abandonné et esseulé, que nous avons signalé dans notre édition d’hier, dimanche 28 mai 2016, n’est pas restée lettre morte et a semé l’émoi chez beaucoup de personnes parmi les lecteurs. Comme les « amis qui aiment Réflexion » le wali aussi, dans son humanisme, qui est sa marque de fabrique, a pris l’affaire en main et, a aussitôt diligenté une commission ad-hoc qu’il a instruit de prendre en charge cet homme, rapidement.



En effet, une commission circonstancielle a, aussitôt été mise sur pied par Mr Abdelwahid Temmar, au début de la matinée d’hier dimanche et elle était constituée de Mrs : Kenzi Zineddine Directeur de la DASS, Bahloul Larbi, Directeur du Logement, Benatia P/APC de Sayada et Chlef Mohamed, Chef de Daïra de Kheir-Eddine. Cette commission Ad-hoc s’est déplacée sur les lieux où demeure le pauvre homme âgé, en l’occurrence, Mr Bezzouaoui Ahmed, né le 13 décembre 1943 à Sidi Fellag, commune de Sayada. Ainsi, les membres de ladite commission ont mené une enquête à leur niveau et ont, en effet, constaté que cet homme est un naufragé de la vie qui a échoué dans un coin d’une bâtisse en ruine, non loin de « Sidi Laâdjel », dans le quartier « Djebli Mohamed » ex-Montplaisir. D’ailleurs, ce lieu en question est dans un état d’insalubrité inqualifiable et ressemble à un dépotoir que même les animaux n’éliront pas domicile. La propriétaire du lieu a été identifiée et sommée de fermer la bâtisse avec l’installation d’une porte de sécurité pour éviter l’intrusion de personnes étrangères faute de quoi, la démolition de la bâtisse serait inévitable.  Pourtant Ahmed Bezzouaoui y vivotait bon gré, mal gré sans que personne ne lui prête attention. Mais, c’était sans compter sur un membre du groupe « amis qui aiment réflexion » qui s’est avisé de soulever ce cas dans la page du groupe. Les membres de ce groupe ont réagit pour porter secours à cet homme fatigué par des ans et abattu moralement par la perte cruelle de la seule sœur qu’il avait.  A l’heure où nous mettons sous presse cet article, la commission dépêché par Mr le Wali a aussitôt fait le nécessaire pour le prendre en charge et le mettre en condition de vie descente et humainement acceptable. A cet égard, il a subit une visite médicale et des prélèvements  divers pour l’établissement d’un bilan de santé par les services de santé  à faire suivre par des traitements appropriés et l’appareillage d’audition ;D’autre part, il a été escorté à sa nouvelle demeure dont il avait été interdit par le copropriétaire des lieux et il y a été installé  par la force publique ,avec le recouvrement de ses droits de passage à son domicile .La DASS, de son côté s’est attachée à lui formaliser un dossier de Pension de vieillesse, conformément aux dispositions légales en vigueur, qui lui permettrait de subvenir à ses besoins. En tout état de cause, nous savons bien que porter secours aux malades, aux pauvres et aux démunis a toujours été une identité remarquable chez ce grand commis de l’Etat qu’est Mr le Wali de la Wilaya et qui a toujours été également le crédo du groupe « amis qui aiment réflexion » et c’est toujours aussi la ligne constante de notre quotidien que ne s’ embarrasse nullement des « écrivailles» piteuses et piètres dont se fait écho une certaine presse qui n’aura pas de mal à se reconnaitre. Bravo à Mr le Wali de Mostaganem, aux membres de notre groupe de « Réflexion » et bravo aussi aux autres associations de la société civile qui font elles aussi un excellent travail de proximité et de terrain, sans tambour ni trompettes .La » vox Populi » aura toujours le dernier mot pour sanctionner comme il se doit, chacun selon ses mérites.

Younes Zahachi
Dimanche 29 Mai 2016 - 18:46
Lu 689 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+