REFLEXION

LE WALI MOHAMED BOUSMAHA EN VISITE DE TRAVAIL A RAHOUIA : La gestion du foncier remise en cause à Tiaret

Lors de toutes ses escales dans les villes qu’il a visitées, le wali de Tiaret, M. Mohamed Bousmaha met toujours le doigt sur les plaies et allant à l’origine du mal, il émet ses instructions, en premier lieu aux bureaux d’étude les sollicitant à se démarquer de la médiocrité et cette fois, c’est à Rahouia qu’il a ouvert la grande parenthèse relative à la bonne gestion du foncier.



Dans ce sens, il dira : « Sachez que l’éthique de gestion du foncier en étant rationnelle, bien réfléchie, illustre l’esthétique de la ville… » Cette synthèse, essence d’observations profondes et avancées, a été clarifiée lors de son passage à travers les ateliers ouverts des projets dont a bénéficié Rahouia, à l’exemple d’un projet consistant de la réalisation de 750 logements publics locatifs qui sera prochainement lancé ainsi qu’un quota de 50 logements participatifs. L’objectif du wali à travers les instructions lancées à l’adresse des bureaux d’études serait la gestion rationnelle des espaces fonciers pour éviter les détournements tous azimuts ainsi que la ruralisation de certains nouveaux quartiers puisque certains citoyens insoucieux détournent le foncier à d’autres fins, et dans le même contexte, 132 familles ont reçu la promesse d’être relogées dans les prochains jours dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire en signalant que l’assiette foncière qui accueille la cité « Belounis Rabah » (un bidonville) sera récupérée pour abriter un grand équipement structurant dont des logements au profit de familles en réel besoin. Lors de sa visite, le wali a inauguré plusieurs projets à l’exemple d’une annexe administrative qui a été réalisée à partir d’une enveloppe commune entre la caisse participative des collectivités locales et le budget communal (une nouveauté louable) et qui s’élève à 11 millions de dinars et qui a été réalisée en 13 mois en notant que cette annexe servira la population située en zone sud de la ville de Rahouia, comme il est utile de rappeler que la ville de Rahouia a bénéficié d’une garderie d’enfants dont l’enveloppe serait de 13 millions de dinars. Et toujours dans le même contexte, le wali a rendu visite au centre technique d’enfouissement des ordures ménagères situé à Tamda et dont la superficie serait de 10 hectares, et lequel est en cours d’étude pour la réalisation de 2 grands bassins d’une quantité estimée à 240.000 m3  destinée à une population qui recense 35323 habitants (Rahouia) ainsi que les communes d’Oued-Lili - Sidi Ali Mellal et Guertoufa. Par ailleurs, la place publique située au centre de Rahouia vient d’être embellie par les instructions du wali qui a mis l’accent sur la nécessité de plantation d’arbres ainsi que l’effet de bonne luminosité dans de brefs délais, et les mêmes consignes à l’adresse de la salle omnisports et au cours de cette visite, le wali était toute ouïe à certaines revendications des citoyens et saisissant cette occasion, le wali a instruit aux élus et aux responsables, de prendre en charge les doléances citoyennes selon les programmes injectés par l’Etat. Pour rappel, la commune de Rahouia aurait bénéficié de 1075 logements ruraux, 702 logements sociaux et 186 logements participatifs durant la période allant de 2008 à 2013 ainsi que 11,6 km d’électrification rurale et l’alimentation en gaz de ville au profit de 115 familles, sans autant citer le réaménagement routier de la R.N 14 d’un tronçon de 50 km qui fait son passage dans la ville de Rahouia avec des travaux de réhabilitation du chemin de wilaya N°2 reliant Mechraâ-Sfa à Rahouia ainsi que la réalisation d’un C.E.M, de 2 terrains de sports, un château-d ’eau d’une capacité de 1000 m3  avec un raccordement en eau potable. Concernant la commune de Guertoufa, elle a bénéficié d’un programme de 596 logements ruraux, 230 logements publics locatifs, ainsi qu’une maison de jeunes de 3ème catégorie ave la réalisation de 2 terrains sportifs de proximité et aussi le raccordement de 286 foyers en gaz de ville ainsi que la réalisation d’un réservoir d’eau d’une capacité de 500 m3. Selon plusieurs observateurs, cette visite a été amplement bénéfique pour la daïra de Rahouia qui a connu un véritable épanouissement ces 5 dernières années.

Abdelkader Berrebiha
Lundi 17 Mars 2014 - 17:36
Lu 182 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+