REFLEXION

LE WALI DEMANDE LES JUSTIFICATIFS AU MAIRE : La Mairie de Relizane construite sans permis de construire

A la lumière de la visite de travail effectuée par monsieur Derfouf Hadjri, wali de Relizane, ce jeudi, au chantier de réalisation du nouveau siège de la municipalité du chef-lieu de la wilaya, les administrés pourront s’assurer que ce n’est pas pour demain qu’ils pourront trouver grande ouverte la porte du nouvel édifice.



En effet, le chef de l’exécutif de la wilaya s’est emporté en visitant ce projet qui dure maintenant plus de cinq ans alors que le taux de réalisation n’a pas dépassé les 60%. En plus, il s’est demandé où est le bureau d’étude  qui suit cette  construction en voyant  les  marches  construites dans la façade  de l’immeuble  et  leur mauvaise  conception   ce qui,  sans aucun doute,  entrainerait  beaucoup de difficultés notamment pour les personnes âgées qui ne pourront en aucune manière accéder aux étages supérieurs. Le wali était dans tous ses états quand il apprit que cette réalisation qui a couté à la trésorerie publique des sommes colossales et non encore livrée, s’opère sans aucun permis de construire   autrement dit c’est un bidonville officiel. Dans ce volet, il a instruit le maire sur place à chercher les solutions à cette lacune administrative.  De même qu’il a demandé à ses interlocuteurs de revoir certains pavillons de la bâtisse pour pouvoir l’adapter avec les structures d’une administration publique qui diffère de la villa   d’habitation. Par ailleurs,   cette inspection a conduit le wali au siège de la nouvelle structure, anciennement affectée à la daïra de Relizane et reconvertie en service de biométrie. Là, le premier responsable a invité les proposés de l’administration à bien accueillir les administrés car, dit-il, le bon accueil constitue la moitié du service public rendu au citoyen. La matinée de ce jeudi a été  consacrée aussi  à  la visite des chantiers de revêtement  des routes lancés  actuellement  dans les  principales artères de  Relizane et qui ont coûté  plus de 20 milliards, où il a exhorté  les bureaux de suivi  et les entreprises  de réalisation  à activer les travaux afin de les achever  en temps  opportun  particulièrement qu’on est  en période hivernale. Enfin, monsieur Derfouf  a  achevé sa visité au chef-lieu de la wilaya par l’inspection des travaux de réalisation de 2000 logements AADL et 1300 logements socio- locatifs qui  seront prochainement  attribués  à leurs  bénéficiaires. Dans une  brève  entrevue  faite par le wali  avec la presse, ce dernier  a rassuré  la frange des jeunes bénéficiaires  des prêts dans le cadre  des dispositifs d’aide comme l’ ANSEJ  et la CNAC qu’eux  aussi  ont  le droit  au logement social  pour vu que leurs rentrées  ne dépassent pas le seuil règlementaire déterminé  par la loi.

Gana H
Vendredi 15 Janvier 2016 - 16:31
Lu 431 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+