REFLEXION

LE WALI DE MOSTAGANEM VAINQUEUR, DEFIE SES DETRACTEURS : Lancement des travaux du centre de la radiothérapie avant le 30 septembre 2016

En réponse aux campagnes de dénigrements que lancent certains medias bien connus, versant dans la désinformation, pour semer le doute dans le milieu de la population, en jetant l’intox, que Mostaganem n’a pas bénéficié d’un centre de radiothérapie , le wali de Mostaganem, pousse le bouchon très loin et défie ses détracteurs : ‘’ Lancement des travaux du centre de la radiothérapie avant le 30 septembre 2016’’, réplique monsieur Temmar Abdelwahid , wali de Mostaganem .



En effet, après une sale campagne de désinformation menée par certains medias mettant la parole du wali de Mostaganem et la déclaration du ministre de la santé en doute, alors que ces mêmes rapporteurs de ce mensonge étaient présents dans la salle et ils ont bien entendus la déclaration du ministre confirmant la validité du projet. Notons que la vidéo de la déclaration officielle du ministre a été publiée sur le Facebook du journal de réflexion et les amis de réflexion.
Hier, deux journaux ont titrés leurs une ‘’ pas de centre de radiothérapie pour Mostaganem’’, ‘’Pas de centre de radiothérapie dans les bagages du ministre. Au grand malheur de Mostaganem, c’est des correspondants mostaganémois qui ont écrit ces articles. Pour qui ils bossent ces individus, pour l’intérêt de leur ville et la population ou pour chercher le scoop sur le dos de nos pauvres cancéreux.

POURQUOI le lancement des travaux du centre de la radiothérapie avant le 30 septembre 2016 ?
Pour tenir notre population bien informée sur les détails du projet de la radiothérapie, il est indispensable de parler par les chiffres pour éviter toute polémique sur le projet du centre de la radiothérapie acquit. Pour commencer, il faut différencier entre le CAC centre anti cancer que sa réalisation est estimée à quelques 600 milliards de cts, et le centre de la radiothérapie. Le CAC est composé de trois services : la chirurgie, la chimiothérapie, et la radiothérapie. A Mostaganem il existe déjà un service de la chirurgie, et un service de la chimiothérapie à Mazagran, et actuellement Mostaganem a bénéficié d’un service de radiothérapie qui va être réalisé à l’hôpital de Kharrouba, ceci pour répondre aux ennemis de la radiothérapie, pour leurs dire que la chance a tourné et que Mostaganem a son CAC ( la chirurgie et la chimiothérapie au centre oncologique de Mazagran et la radiothérapie au nouveau hôpital de Kharrouba ‘’ moutou yel adianes ‘’ .
Pour la réalisation des travaux du projet du centre de la radiothérapie et qui seront lancés fin septembre 2016, le cout du projet est estimé à 67 milliards de cts. 7 milliards de cts pour la réalisation de deux bunker et 60 milliards pour les équipements de la radiothérapie, il sera réalisé à l’intérieur du CHU de Kharrouba , l’étude du projet est prête et même les 7 milliards pour la réalisation des deux bunker sont débloqués par l’Etat parce qu’il s’agit d’un reliquat de la somme globale du projet de la réalisation du CHU de Kharrouba et qui vont être remis aux autorités de la wilaya sous formes d’avenant pour simplifier les 7 milliards c’est de l’argent propre à la wilaya , et les équipements de la radiothérapie ne demandent pas de temps puisque c’est une simple transaction d’achat de matériels. C’est pourquoi le wali a rendu public son engagement à lancer des travaux du centre de la radiothérapie opérationnel avant le 30 septembre 2016.
LES ENNEMIS DU DEVELOPPEMENT... PARCE QU’IL N’Y A RIEN A GRATTER !         
Les idéaux d’une population quand elle est dirigée par un wali imprégné d’abnégation, de bravoure, de courage, d’humanisme, de grandes valeurs morales et surtout ayant le patriotisme dans le sang et en plus de tout cela soutenu par toute une population qui a défrayé la chronique à travers tout le territoire.
Que d’encre a coulé concernant l’acquisition d’un centre de radiothérapie dont la ville de Mostaganem en avait vraiment besoin du fait que des cancéreux de toute catégorie (hommes, femmes et enfants) mourraient chaque jour et d’autres luttent pour la survie, fatigués du va et vient entre Oran et Mostaganem, devenus également cibles des Politicos qui voulaient prendre en otage leurs souffrances croyant qu’en organisant des soirées et des galas pouvaient résoudre ce problème qui se posait avec acuité d’une façon passive et localement, mais malheureusement ce genre de problème de la radiothérapie ne pouvait se résoudre qu’en haut lieu et donc au niveau des décideurs.
La vérité qu’ils ne veulent pas avaler, comment un groupe de facebookeurs ‘’ Amis qui aiment Réflexion’ qui ont pu récolter plus de 15000 signatures en un temps record ainsi que l’appui de toute la population Mostaganémoise et à leur tête Mr le wali à qui tout l’honneur lui revient ont concrétisés le souhait cher de tous les cancéreux et le mostaganémois, en arrachant un centre de radiothérapie financé par l’Etat pour une somme de 67 milliards en période de crise. La réponse est simple, parce que la société civile a cru en la volonté et la sincérité du wali de vouloir réaliser le projet, et à partir de là que la société civile a soutenu le wali avec une pétition de 15 mille signataires et une large campagne de mobilisation à travers les medias et les réseaux sociaux. Le ministre de la santé que nous remercions par l’occasion avait révélé qu’il était sublimé par la forte mobilisation de la société civile et les centaines de coups de téléphone demandant la radiothérapie : ‘’ qui suis-je, moi pour refuser l’appel de toute cette population, a- t-il dit, jeudi dernier dans la salle des conférences de la wilaya avant de se prononcer : ‘’mabrouk ala mesteghanem la radiothérapie’’.
En fin de compte, le but que s’était assigné M. le wali et ses collaborateurs ainsi que toute la population de Mostaganem et ses enfants à l’étranger a été atteint malgré la campagne de désinformation, d’embuches mêlées d’insultes qu’avaient faites ses détracteurs, malheureusement l’insulte est l’argument de celui qui n’a pas d’argument. Ne déplaise à ces détracteurs, M. le wali n’a pas répondu par de la phraséologie et des promesses en l’air à la population, mais par des actes concrets à savoir que le lancement des travaux du centre de la radiothérapie avant le 30 septembre 2016 . Comme le disait si bien J.J. Rousseau dans une de ses citations’’ Justes, ne craignez point le vain pouvoir des hommes, car quoique élevés, c’est des êtres comme nous, un seul Dieu nous jugera demain’’
 

Belkacem
Samedi 4 Juin 2016 - 19:15
Lu 695 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+