REFLEXION

LE WALI DE MOSTAGANEM A L’HOPITAL ‘’CHE GUEVARA’’ : Temmar ‘’prescrit une ordonnance’’ aux responsables de la santé !

M.Temmar Abdelwahid, wali de Mostaganem, a effectué, dans la soirée d’avant-hier, vers 17h30, une visite d’inspection et de travail au niveau de l’EPH de Mostaganem (Che Guevara) et ce, en compagnie de ses principaux collaborateurs. À un moment tardif, cette visite n’est pas fortuite puisqu’elle a permis de faire un constat sans appel sur diverses lacunes et défaillances comme par exemple le défaut d’éclairage dans certaines parties de l’hôpital.



A son arrivée, le wali s’est entretenu avec des agents hospitaliers, visiteurs, médecins et malades tout en passant en revue les bâtiments, les chambres, les couloirs dans les moindres détails. C’est une situation générale qui laisse deviner une insatisfaction à tous points de vue et ce tant au niveau du fonctionnement que de l’entretien, y compris certains équipements. Visiblement M. Temmar a semblé pas content du tout ! Il s’est attardé quelque peu au niveau d’une grande salle prévue pour l’accueil et les soins au niveau d’un nouveau service à créer qu’ est ‘’le service d’Oncologie pédiatrique’’. Là, le wali a discuté longuement avec les cadres médecins qui seraient chargés de la mise en place de cette structure afin que celle-ci puisse être opérationnelle dans les meilleurs délais jusqu’à fin janvier 2017. La faisabilité de ce projet se fera sur la base de l’expérience et compétences qui sont acquises au niveau de la structure de Mazagan qui elle, opère uniquement pour les adultes, alors que celle de l’hôpital de ‘Che Guevara, serait réservée  spécialement pour les enfants. La suite de l’intervention de M. le wali s’est déroulée au niveau de la petite salle de réunion de l’hôpital pour l’installation de M. Abdelkader Ali Cheikh, en qualité de directeur de l’hôpital, ce dernier ayant déjà occupé la même fonction à l’hôpital de Sidi Ali. Après la signature du procès-verbal d’installation du nouveau responsable, M. Temmar a instruit tous les responsables présents à s’engager immédiatement dans la concrétisation des projets et recommandations arrêtées et convenues lors des visites qu’à effectuer le ministre de la santé et  de la population à partir du 2 juin de l’année en cours et dont le wali les a fait siennes. Dans ce cadre, il a donné lecture des principaux points qui ont été édictés par M. le ministre de la santé, lors de la réunion de clôture de sa visite ; procéder au lancement d’une opération de liquidation du matériel inutilisable par sa réforme selon la procédure légale sous le couvert d’un commissaire priseur, la réfection et l’amélioration du réseau d’éclairage de l’hôpital, d’effectuer aussitôt ‘’une journée spéciale de nettoyage général’’, d’engager les opérations relatives aux aménagements et équipements nécessaires pour la création   de service de prise en charge des enfants cancéreux, entamer dès que possible des travaux de ravalement de façades qui seraient suivis de travaux de peinture avec de nouvelles couleurs dont des tons qui donneraient un peu plus de gaieté en rendant le cadre plus agréable, assurer une permanence de nuit en matière de travaux ménagers et de nettoyage des salles des malades, réorganiser la sécurité générale de l’hôpital dans le sens de l’amélioration et de l’efficacité, d’humaniser écologiquement les espaces de l’hôpital avec des plantes ornementales. Il a notamment insisté que le kiosque qui a été conçu pour le commerce des fleurs soit opérationnel, prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires pour assurer de très bonnes conditions d’accueil des malades des accompagnateurs, gardes- malades, notamment dans les salles d’attente. En vue de l’application de toutes ces orientations et ces instructions, le wali a fait savoir qu’il fera personnellement le suivi  et entend ne pas transiger sur les questions de remise en ordre et normalisation de fonctionnement de cet hôpital. Par ailleurs, le wali a exhorté les différents cadres et agents de la santé de Mostaganem à coordonner leurs actions en travaillant en concertation entre eux. Il a ajouté par ailleurs, qu’il s’agit de dépasser le système de cloisonnement  et de transcender les divergences personnelles comme il les a invités à une collaboration basée sur de bonnes relations, car ces dernières sont utiles pour avancer dans le sens de l’amélioration du secteur. Aussi,  il a haussé le ton en s’adressant aux directeurs de la santé et surtout de cet hôpital en disant que : « S’il faut frapper fort, il faut frapper fort », en faisant allusion à certains cadres qui ont fait preuve de manquement au professionnalisme et à l’éthique. S’agissant de la question de l’équipement en ambulance, M. Temmar trouve que cela doit être réglé en redynamisant la procédure d’acquisition. En effet, une dotation sur fond de wilaya porte sur 4 ambulances, 6 ambulances sur financement sectoriel (appel d’offre lancé), plus 3 ambulances clinomobiles, soit un total de 13 ambulances qui devraient équiper l’hôpital. Reste seulement à régler la procédure que M. le wali se propose d’activer par l’obtention d’une dérogation ministérielle. En outre, il ne faut pas oublier que cette structure hospitalière va devoir se doter en fin janvier 2017 pour la prise en charge de 10 lits supplémentaires au titre du nouveau service oncologie pédiatrique, sans oublier de rappeler que l’hôpital ‘’Che Guevara’’ gère déjà 656 lits et 23 services. M. le wali acheva  son intervention   en précisant que ‘’les moyens nécessaires existent, mais c’est la bonne volonté qui manque et c’est notre rôle qui devrait  pour que cette volonté soit présente dans la bataille qui consiste de donner à ce secteur sensible la capacité de répondre à une demande sociale prioritaire.’’           

Younès
Mercredi 30 Novembre 2016 - 20:05
Lu 649 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+