REFLEXION

LE WALI DE MASCARA NOUS REPOND : « Nous sommes prêts à fournir le nécessaire mais pas le superflu »

La hiérarchisation administrative qui en est une règle ne peut amputer l’information recherchée pour contribuer aux efforts consentis par l’Etat dans l’ensemble du développement ». Ce sont les termes du droit de réponse de M. Le Wali de la wilaya de Mascara, adressé à la rédaction du journal.



LE WALI DE MASCARA NOUS REPOND : « Nous sommes prêts à fournir le nécessaire mais pas le superflu »
En réaction à un article paru dans notre édition du 25 janvier 2011, sous le titre « Le wali divorce avec la presse », M.Ould Salah Zitouni, usant de son droit de réponse que lui confère la loi et dont nous publions ci-dessous l’intégralité du texte,  a bien voulu nous apporter  des éclaircissements sur ce qui a été rapporté par l’article en question. En plus des dispositions prises des sa nomination à la tête de la wilaya de Mascara, le wali tient à préciser que « son  premier souci était et reste toujours l’établissement d’un pont médiatique entre l’autorité publique et les citoyens. Il explique que la  gestion de proximité recherchée nécessite la mise en place de supports et procédés destinés à associer directement par différents canaux identifiés, le citoyen  à la gestion des programmes et actions liées à son cadre de vie ». Et là, nous, hommes de presse, adhérons entièrement à cette réflexion et apportons tout notre soutien à cette initiative, qui reste bien entendu au service du citoyen et uniquement du  citoyen. De notre part, nous portons à la connaissance de M. Le wali, qu’il est de notre devoir de soutenir toute action qui va dans ce sens, et garantissons notre collaboration dans la transparence et dans le respect des règles déontologiques qui régissent le corps de la presse. Aussi, nous n’apportons aucune  réflexion d’hostilité  à l’égard des responsables, nous sollicitons seulement une organisation dans la communication, comme il avait été bien expliqué dans la lettre du chef de l’exécutif de la wilaya, dont nous lui reconnaissons le courage, le dévouement et la volonté de faire de la wilaya de Mascara une cité  active, qui aspire à la modernité.

Hocine
Mercredi 26 Janvier 2011 - 23:01
Lu 2004 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+