REFLEXION

LE WALI DE MASCARA A MOHAMADIA : Les projets en cours des ressources en eau inspectés

Le Wali de Mascara a effectué une sortie de travail au niveau de la daïra de Mohamadia comme à son habitude pour inspecter les travaux qui demeurent en cours de réalisation en particulier ceux concernant les ressources en eau, une visite qu’il a entamé par la station d’épuration ouverte au niveau de la SNTF où existe un système de filtrage des huiles et autres lubrifiants pour ne pas contaminer les terres agricoles où elles devront être déversées.



A ce niveau, on apprend que quelques 2000 M3 se déversent quotidiennement dans l’eau, une quantité d’eau qui se perd dans les décors. Le wali qui a affiché son mécontentement en apprenant cette perte,  a instruit  les responsables de la D.R.E. de prendre les dispositions nécessaires pour éviter de telles pertes. Ensuite, il visite le complexe agro-industriel (SARL COFED) suivant une technologie Belge. Le wali s’est rendu sur place pour inspecter le réseau d’assainissement au douar Atouete pour le montant de 4.610.032,00 DA et un autre réseau d’AEP pour le montant de 1.943.070,00 DA. A ce niveau, les habitants du douar se sont plaints du château d’eau de 500 M3 où figure une fuite importante. Le wali s’est rendu sur place pour avoir les explications nécessaires, le D.R.E. lui fait savoir que le château en question a fait l’objet d’essai et que l’entreprise du Gaz a causé cette destruction qu’elle est en train de réparer, mais il a invité les habitants à installer les compteurs à leurs domiciles. Le subdivisionnaire DRE a été blâmé pour ses négligences. Au niveau de la commune  d’El Ghomri, le wali a visité l’avancement des travaux MAO du lot 2 qui est à 86% mais où demeure un problème d’inondation, le douar avoisinant demeure en danger, le responsable a prévu un drain pour solutionner le problème. Au niveau de Sidi Abdelmoumen, le wali a visité la station d’épuration qui a couté au trésor public la somme de plus de 12 millions de DA et qui sera utile pour le périmètre irrigué d’El Habra de 9971 ha où se traite 14.000 M3/J de boue activée à faible charge, ce projet a coûté 1.436.143.241,08 DA. Cette station compte 300 emplois et 28 postes permanents. Au niveau de la commune de Moctaa Douz, le wali a visité une salle de soins réalisée ainsi qu’un logement de fonction pour le montant de 13.321.650, 41 DA.

B. Boufaden
Vendredi 9 Juin 2017 - 18:56
Lu 310 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-10-2017.pdf
3.51 Mo - 21/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+