REFLEXION

LE WALI AU FORUM DE LA RADIO DE MOSTAGANEM : « Aucune construction illicite ne sera tolérée »

Ce jeudi, via les ondes de la Radio de Mostaganem, et en présence des journalistes locaux, le wali de Mostaganem M. Houcine Ouaddah a réitéré l’engagement de l’Etat à éradiquer définitivement le problème épineux des bidonvilles.



LE WALI AU FORUM DE LA RADIO DE MOSTAGANEM  : « Aucune construction illicite ne sera tolérée »
Cette conférence de presse a été l’occasion pour les  journalistes d’avoir des réponses à leurs différentes questions destinées au chef de l’exécutif.  Ce dernier a profité de cette occasion pour revenir sur les derniers évènements de Debdaba où les habitants du bidonville dit « Typhus», ont bloqué la RN 19 pour contesté la distribution des logements au niveau de la commune de Kheir Eddine. De ce fait, la conférence organisée par le chef de l’exécutif au siège de la wilaya avait un double objectif. D'abord, donner des explications sur l’épineux problème du bidonville « Typhus » et sur le relogement des 389 cas recensés. Ensuite, barrer la route à tous ceux qui tentent de profiter de la situation et qui ont pris l’habitude de bâtir hâtivement des baraques pour s’octroyer d’un éventuel logement. « C'est scandaleux ce qui s'est passé ce mardi au niveau de Debdaba. On ne doit pas inciter et encourager les gens à faire cela, car il faut différencier les ayant droits de ceux qui ne l’ont pas »,  c'est ainsi que le wali a qualifié les dernières contestations qui ont précédé l’opération de relogement à Kheir Eddine et d’ajouter : « Certes, au début on a rencontré des problèmes dans ce dossier avec le manque criard des entreprises de construction, mais ce manque a été vite dépassé avec l’achèvement et la distribution de 168 logements au profit des habitants du Typhus et il reste 208 cas qui vont être prochainement relogés. Cette liste a été approuvée par un comité d’élus après un recensement officiel et définitif de 389 cas en 2009 comportant 201 cas de Mostaganem « Debdaba», 75 cas de la commune Sayada, 48 cas hors la commune de Mostaganem, 13 cas hors wilaya sans oublier 52 cas oubliés puis ajoutés au recensement»  Le wali est revenu sur les dernières émeutes en  dénonçant  la culture de la violence qui s'est installée à Mostaganem : «Ces actes sont des comportements inadmissibles et indignes perpétrés par des personnes qui n'ont aucune raison de protester ou de contester cette distribution.Dorénavant on ne toléra aucune construction illicite au niveau de la wilaya de Mostaganem », a promis le wali, qui a affirmé avoir donné des instructions dans ce sens aux directeurs des secteurs concernés. Le chef de l'exécutif, dans le cadre de l'opération d'éradication de l'habitat précaire, a précisé que les autorités locales doivent être ferme et sans faille pour éradiquer les bidonvilles éparpillés à travers le territoire de la wilaya, avant d’ajouter que la démolition des constructions illicites est aussi le devoir des élus municipaux qui doivent déjouer les tentatives des squatteurs en leur interdisant d’installer à nouveau ces baraques. Par ailleurs, le wali a indiqué que le bidonville dit « Typhus » est construit sous une propriété privée, alors ce n’est pas le rôle de l’Etat de défendre ces propriétés. Les premiers responsables, dira le wali, se sont les détenteurs des actes de propriété de ces terres qui auront à entamer une procédure judiciaire envers les indus squatteurs. À la fin de cette conférence de presse, le wali de Mostaganem en a profité pour saluer le rôle que joue la presse dans la diffusion du message sans embrouille, ni ambiguïté pour le bien des citoyens et celui de la nation. 

Bouziane Kamel
Samedi 23 Mars 2013 - 09:23
Lu 356 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+