REFLEXION

LE WALI A PROPOS DE L’INSTALLATION DU MAIRE DE MOSTAGANEM : « Je suis convaincu qu’il réussira »

Mr Mohamed Abdenour Belmiloud désormais maire de la ville de Mostaganem, qui n’avait aucunement fait de promesses lors de sa campagne électorale, imagine Mostaganem autrement et avance qu’elle trouvera bien son titre de perle de la Méditerranée.



LE WALI A PROPOS DE L’INSTALLATION DU MAIRE DE MOSTAGANEM :  « Je suis convaincu qu’il réussira »
Après l’installation du P/APW accomplie en fin de weekend, hier, le tour fut celui de l’APC de Mostaganem sous l’autorité de Mr le Wali, « à l’instar des autres trente et une APC qui seront installées au fur et à mesure de la semaine en cours », dira de prime abord Mr OuaddahHoucine. L’évènement, ayant vu la coutumière lecture des lois de la République inhérente à la circonstance, a ainsi vécu une autre élection à bulletins secrets comme le FLN n’a pas eu la majorité municipale quoi qu’il l’ait frôlée avec 17 sièges, en insuffisance de quelques voix de plus pour se targuer la part du lion. Or, pour une nouvelle confirmation, Mr Mohamed Abdenour Belmiloud qui s’est avéré le seul candidat à la magistrature de l’APC, ne s’est pas inquiété des résultats du vote à bulletins secrets qui l’a en effet, de nouveau plébiscité, avec 25 voix outre 2 autres voix non comptées du fait de l’invalidation de deux procurations en raison de leur non-conformité vis-à-vis de la dernière instruction du Ministère de l’Intérieur datant du 5 décembre. Par ailleurs, 5 bulletins nuls ont été décomptés au dépouillement. « Nous savions que le RND allait voter blanc, mais finalement c’est l’intérêt général qui a primé », fera comme bref commentaire le membre municipal Abdelhamid Ismail à la suite de l’installation officielle du nouveau maire qui s’est vu paré de l’écharpe tricolore par les mains du Wali, avant de prononcer un petit discours de remerciement mais aussi d’exhortation pour le labeur. 
 
« D’ici 5 ans Mostaganem retrouvera son titre de perle »
A cette occasion, Mr le wali qui n’a pas refusé de nous livrer ses impressions, dira à propos du nouveau P/APC : « Je ne peux être que ravi, parce qu’effectivement, installer un maire jeune, ça veut dire le dynamisme, c’est l’envie, c’est la preuve que les jeunes peuvent réussir, à condition qu’ils s’y mettent et qu’ils s’engagent politiquement. Et la meilleure preuve, c’est que nous avons un maire jeune. Je suis d’ailleurs convaincu qu’il réussira. D’abord parce qu’il a l’envie, il a la jeunesse. Et puis il a surtout comme l’on dit, le dynamisme ». Quant à l’homme du jour, Mr le maire qui n’a pas fait des promesses durant sa campagne électorale, c’est dans ces propos qu’il traduit ses sentiments à Réflexion : « Je dois d’abord remercier Mr le Wali pour cette installation sans oublier mes frères et sœurs membres de cette assemblée. Maintenant, on sent vraiment la lourdeur du fardeau. Là on le porte officiellement. Avant c’était, je ne dirai pas utopique, mais là c’est officiel comme charge. Néanmoins, je pense qu’avec l’aide de tout le monde, la collaboration et le soutien de l’ensemble, on pourra bien le porter inchallah. Du reste, j’imagine que d’ici 5 ans, Mostaganem retrouvera son titre de perle de la Méditerranée ». Inchallah.
 


Ilies Benabdeslam
Lundi 10 Décembre 2012 - 00:00
Lu 1411 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par EXPERT le 10/12/2012 18:32
l'installation du jeune nouveau maire dont 7000 électeurs de Mostaganem lui ont tendus leurs mains pour l'aidés dans sa noble tache et que de son coté, il doit être attentif aux doléances de la population bisahteh el masoulia el taklif la el tachrif et bon courage

2.Posté par MOI le 10/12/2012 20:01
Mais bien sûr bla! bla! vous ne faites pas de promesse mais vous en faites quand même Monsieur le nouveau maire de Mostaganem, cela s'appel de la langue de bois, dites nous comment vous allez la rendre perle, il faut un projet, ce n'est pas parce que êtes que jeunes que vous allez révolutionner la ville, à moins que vous ayez une baguette magique, "une hirondelle n'a jamais fait le printemps". Ne négligez pas les chibanis qui ont voté pour vous, pas de discrimination et pas de favoritisme, car c'est comme cela qu'on suscite le sentiment d'injustice de la population, En tous les cas, c'est tous le mal que je vous souhaite durant votre mandat. Mai n'oubliez pas quand même qu'on vous attends au tournant et vous devrez rendre des comptes!

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+