REFLEXION

LE TRIBUNAL LE CONDAMNE A 7 ANS DE PRISON FERME : Il tue son oncle pour 60 000 Da

Décidément les mentalités ont changé et avec les bonnes mœurs pour laisser place aux différents conflits familiaux. D’innombrables affaires de violences sur ascendants effleurent aujourd’hui notre société.



LE TRIBUNAL LE CONDAMNE A 7 ANS DE PRISON FERME : Il tue son oncle pour 60 000 Da
Dans son audience ordinaire, le tribunal criminel de Bordj Bouarréridj a condamné le mis en cause (B.A) âgé de 40 ans à une peine de 7 ans de réclusion criminelle pour coups et blessures volontaires ayant entrainé une mort sans intention de la donner. La genèse de cette affaire remonte au mois d’aout 2009, suite à une information qui a atterri auprès de la compagnie de gendarmerie de la circonscription « d’El Djaâfra », faisant état d’un crime dont la victime n’est autre qu’une personne âgée de 47 ans. Le drame en question qui a engendré un grand deuil est survenu suite à une dispute qui a éclaté entre l’inculpé et la victime, cette dernière qui n’est autre que l’oncle du meurtrier. Le jour même du drame après que le prévenu ait appris la nouvelle de la mort de son oncle, s’est dirigé en toute volonté vers les services de la gendarmerie nationale pour faire ses déclarations au sujet de cet incident. Le mis en cause a souligné que, ce jour, alors qu’il se rendait au café accompagné d’un de ses amis et après avoir vu son oncle, penché sur un mur, s’est rapproché de lui pour lui demander le remboursement de la somme de 60 mille dinars, une somme qu’il lui a prêtée il ya deux mois. Alors son oncle répliqua par la négative et lui répondit qu’il ne lui doit pas un seul sou. Devant cette méconnaissance de dettes, une scène d’escarmouches s’est développée entre les deux hommes pour se transformer en une vraie bagarre. A ce moment la victime s’en prend violemment à l’accusé, le prend par la poitrine d’une main et le cou de l’autre. Pour se dégager de cette situation, la victime tente de s’extirper mais en vain, alors lança de toute ses forcer son coup de poing en direction du visage de son oncle. Foudroyé par cet uppercut, la victime s’écroula à terre et sombra dans le coma. Ne pouvant lé réanimer, la victime rendra l’âme au cours de son transfert vers l’hôpital. L’inculpé a complètement rejeté toute tentative ou volonté de vouloir tuer son oncle, néanmoins il a reconnu s’être disputé avec lui. Par ailleurs, le rapport d’autopsie a démontré que la victime a succombé suite à une hémorragie interne au niveau de la tête, sans doute après avoir percuté le sol. Le reste du corps selon l’autopsie ne présentait aucune blessure ou hématome. Pendant le procès, le procureur général a requis 12 ans de réclusion criminelle. Après délibération, le tribunal le condamne à 7 ans de prison ferme pour coups et blessures volontaires sans intention de provoquer la mort.

G.A
Lundi 29 Mars 2010 - 23:01
Lu 371 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+