REFLEXION

LE TORCHON BRULE, A LA MOUHAFADHA DE MOSTAGANEM : Un sénateur et un député du FLN sortent de leurs réserves à Mostaganem



LE TORCHON BRULE, A LA MOUHAFADHA DE MOSTAGANEM : Un sénateur et un député du FLN   sortent de leurs réserves à Mostaganem
Un groupe de cadres du front de libération national (FLN) de la wilaya de Mostaganem, est sorti dernièrement de sa réserve, en proférant d’acerbes et virulentes critiques, contre des membres de la commission chargée de l’opération de restructuration des « kasmates » du vieux parti, à travers le territoire de la wilaya, intervenue sous prétexte, de l’exclusion et la marginalisation dont a été victimes les députés du front de libération nationale (FLN) au niveau de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) et des sénateurs siégeant au Sénat. La commission de wilaya, qui est chargée de la restructuration des « kasmates », compte parmi ses rangs des députés et des sénateurs issus des deux chambres représentatives. Dans ce sillage, les sénateurs Mohamed Lazreg et le député Noreddine Guebabi, ainsi que l’ex Mouhafed du Front de libération national (FLN), en l’occurrence Touati Khamlil, réagissant au nom des mécontents, dans une déclaration dont une copie a été remise, au quotidien « Echourouk », ont manifesté un refus catégorique, en ce qui concerne les décisions prises jusqu’à l’heure actuelle, par la commission de wilaya, et ce de par la prise de position unilatérale d’un groupe très restreint concernant la gestion des affaires du Parti localement, chose qui a suscité le courroux et le bouillonnement de la base militante du FLN lors des opérations de réélections des membres des « kasmates » au niveau de plusieurs communes. De même que l’ex Mouhafed du FLN et l’actuel vice président, auprès de l’assemblée populaire de wilaya, ont promis de déclarer la guerre en ouvrant un front contre ce qu’ils ont qualifié de lèche bottes, allusion faite à ce dernier qui a occupé le poste, et dont il avait la charge de l’organisation au niveau de la « Mouhafada », celui-ci détient selon le communiqué des vérités concernant plusieurs noms, qui se sont portés candidats pour être membre des « kasmates » en même temps pour dénoncer la marginalisation des vrais militants. Selon le mouhafedh, M. Bendahmane, de son côté a fait une mise au point , suite à la réaction des députés et sénateurs, il déclarera à ce propos : Nous n’avons jamais refusé, ou fermé la porte de la mouhafadah à quiconque, bien au contraire nous les invitons , à se rapprocher, pour travailler ensemble, comme nous faisons savoir, que la mouhafadah est ouverte à tout le monde.

B. Aek
Vendredi 23 Juillet 2010 - 11:03
Lu 1926 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+