REFLEXION

LE TERRORISME ROUTIER FAIT DES RAVAGES EN ALGERIE : 1267 morts et 44 049 blessés en 2016

Le terrorisme routier ‘’offre’’ à l'Algérie la quatrième place dans le monde en matière d'accidents de la route avec plus de 4 O00 décès et des milliers de blessés annuellement. Durant le mois de janvier 2016 au mois de juillet 2016 pas moins de 1267 personnes ont trouvés la mort et 44049 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation urbaine selon un bilan établit par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).



Quelque 1.267 personnes sont décédées et 44.049 autres ont été blessées dans 35.851 accidents de la circulation survenus sur le           territoire national entre janvier et juillet 2016, selon les chiffres fournis dimanche par la Protection civile. Au cours d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan de ces accidents, le colonel Achour Farouk, sous-directeur de l’information et des statistiques à la direction générale de la Protection civile, a précisé que durant la même période de l’année 2015, il a été recensé 1.360 décès survenus dans 38.527 accidents, soit moins de 6,83% des cas, alors que celui des blessés a été de 46.798, soit une baisse de 5,87%. Durant l’ensemble de l’année écoulée, il a été recensé un total de 2.332 décès et 79.828 blessés, a-t-il ajouté, notant que sur les 1.267 décès répertoriés durant les sept premiers mois de l’année en cours, 959 sont des hommes, 177 des femmes et 131 des enfants. Dans le registre des blessés au nombre de 44.049, les hommes sont également majoritaires avec 30.924 cas contre 8171 femmes et 4954 enfants. S’agissant des types d’accidents, le colonel Achour Farouk a fait savoir que les statistiques enregistrées cette année font ressortir que 45,51% des cas sont des collisions ayant causé le décès de 603 personnes et des blessures à 20.688 autres. Les renversements sont à l’origine de 35,30 % des accidents et ont entraîné la mort de 448 personnes et des blessures à 17.150 autres, alors que les heurts par véhicule ont causé 14,18 % des accidents ayant coûté la vie à 180 personnes et des blessures à 4522 autres. Représentant 1,97 % des accidents, les heurts par train ont fauché la vie de 25 personnes et causé des blessures à une trentaine d’autres, tandis que divers autres accidents ont causé le décès de 13 personnes et en ont blessé 1639 autres. Le même bilan fait ressortir, en outre, des dégâts matériels répertoriés comme suit: 38.816 véhicules, 5086 camions, 4354 vélos et motos, 1306 bus, 219 tracteurs et enfin 258 autres types de dommages matériels. S’agissant de la tranche horaire la plus concernée, il a été observé une plus grande fréquence des accidents entre 16 h et 20 h avec 16.343 interventions, alors que l’axe autoroutier Est-Ouest cumule 2585 accidents ayant causé le décès de 135 personnes et blessé 3489 autres. La wilaya de Djelfa arrive en tête de ce bilan tragique avec 68 morts et 1267 blessés enregistrés dans 1464 accidents, suivie respectivement de Laghouat (60 morts et 579 blessés dans 803 accidents) et Ain Defla qui comptabilise 53 décès et 1274 blessés recensés dans 1688 accidents. La wilaya d’Alger occupe la 4ème position dans ce bilan avec 37 décès et 4185 blessés répertoriés dans 3808 accidents.

Riad
Lundi 22 Août 2016 - 17:57
Lu 876 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+