REFLEXION

LE STATUT PARTICULIER LEUR A ETE DEFAVORABLE : Les adjoints de l’éducation à Tissemsilt s’adressent au ministre

Apparemment, les promesses annoncées à la fin de l’année scolaire précédente par la tutelle en faveur des adjoints de l’éducation concernant le statut particulier de cette frange ouvrière et reliées depuis, par plusieurs organes de presse, n’ont pas été vraiment satisfaisantes notamment après l’apparition de ce statut.



En effet, dans une lettre adressée au ministre de l’éducation,  une quarantaine d’adjoints de l’éducation répartis sur les établissements scolaires de la wilaya de Tissemsilt dit avoir solliciter le premier responsable du secteur pour la satisfaction des revendications qui lui ont été soulevées au passé et dont la promulgation de ce statut ne les a vraiment pas satisfaites telles le droit à la promotion et au grade pour les licenciés ayant déjà une expérience de dix ans dans le poste au moment où  les titulaires de DEA ouvrent droit à cette promotion.  Les concernés en s’adressant au ministre s’interrogent sur cette marginalisation et cette exclusion qui ne disent pas leur nom et sur le devenir de ces points soulevés par les syndicats à l’époque et non pris en considération. En somme, « les maitres » de la wilaya de Tissemsilt invitent leurs collègues des autres wilayas de faire de même et se solidariser pour se réorganiser derrière les revendications qu’ils jugent légitimes.

A.Ould El Hadri
Mardi 13 Novembre 2012 - 00:00
Lu 186 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+